Oscars "trop blancs" : "un débat très important" pour Natalie Portman

Par , publié le
Cinéma L'actrice Nathalie Portman.
L'actrice Nathalie Portman.

Reçue dimanche soir sur le plateau du JT de France 2, la comédienne Natalie Portman y a été amenée à s'exprimer sur la polémique entourant la liste des nommés pour les Oscars 2016.

La liste des nommés pour la prochaine cérémonie des Oscars, qui se tiendra au passage le 28 février 2016 au Dolby Theatre de Los Angeles (États-Unis), n'en finit plus de faire parler d'elle. La polémique est née de la récente révélation du document, qui s'est avéré vierge de tout comédien noir dans les 20 noms présents.

Le réalisateur Spike Lee aura alors appelé au boycott de la cérémonie en rappelant que pareille situation avait été observée l'an passé. Et cette affaire d'Oscars "trop blancs" d'avoir été également quelque peu déplorée par la présidente de l'Académie Cheryl Boone. Le comédien George Clooney aura ensuite pris la parole pour signifier que la problématique se situe davantage, selon lui, au niveau des "possibilités offertes aux minorités dans les films, en particulier ceux de qualité".

Natalie Portman sur la polémique des Oscars 2016 : "pas uniquement un problème de récompenses"

Il y a quelques jours de cela, Charlotte Rampling, l'une des nommées aux Oscars 2016, dénonçait par l'attitude de Spike Lee un racisme anti-blanc, avant d'expliquer ses propos tenus sur Europe1 suite au tollé observé entre autres sur les réseaux sociaux. Et dimanche soir, la comédienne Natalie Portman y est de même allée de son avis sur la question en indiquant notamment qu'il ne s'agissait "pas uniquement [d']un problème de récompenses".

Minorités au cinéma : "il y en a en réalité très peu, voire pas du tout, chaque année"

Reçue sur le plateau du JT de 20h00 de France 2, l'oscarisée 2011 pour son rôle tenu dans le Black Swan de Darren Aronofsky a parlé d'un sujet qu'il est nécessaire de traiter : "C'est un débat très important et il faut l'avoir puisque cela montre quelque chose de très important dans notre société. Pas uniquement devant la caméra mais également derrière la caméra. Si on s'intéresse aux minorités, aux femmes, à toutes ces personnes qui sont nommées dans des sections plus techniques comme le son ou la réalisation, il y en a en réalité très peu, voire pas du tout, chaque année. Ce n'est pas uniquement un problème de récompense aux Oscars mais la façon dont on embauche les gens". Soulignons pour finir que l'Académie a récemment adopté une série de mesures visant à offrir une plus large représentation des femmes et des minorités ethniques au sein de ses membres.

Crédits photos : magicinfoto / Shutterstock.com

Partager cet article