Oscars "trop blancs" : Charlotte Rampling pas d'accord avec Spike Lee

Par , publié le | modifié le
People Charlotte Rampling au Festival international du film de Berlin (2015)
Charlotte Rampling au Festival international du film de Berlin (2015)

Nommée aux Oscars 2016, la comédienne Charlotte Rampling apparaît en désaccord avec le boycott de la cérémonie exprimé par le réalisateur Spike Lee, ce dernier estimant anormal qu'aucun acteur noir ne figure dans la sélection de cette année comme la précédente.

Rappel des faits. Suite à la révélation de la liste des nommés pour les Oscars 2016 brillant entre autre par l'absence en son sein de comédiens noirs, le réalisateur Spike Lee avait choisi de boycotter la cérémonie. Et tout récemment, le comédien George Clooney a déclaré estimer que le travail de l'Académie vis-à-vis des acteurs afro-américains est aujourd'hui moins bien assuré qu'il y a dix ans.

Le septième art n'est cependant pas unanime dans la proclamation d'Oscars "trop blancs", comme en témoigne l'intervention de la comédienne Charlotte Rampling de ce matin au micro d'Europe1. Figurant d'ailleurs dans cette fameuse liste, la Britannique a ainsi manifesté sa non adhésion à l'appel au boycott de Spike Lee.

Charlotte Rampling sur l'appel au boycott des Oscars de Spike Lee : "c'est raciste pour les blancs"

"Je trouve [que] c'est, dans l'autre sens, voilà, raciste, raciste pour les Blancs. [...] Parce que, on peut jamais savoir si c'est vraiment le cas, mais parfois, peut-être [que] les acteurs noirs ne méritaient pas d'être dans la dernière ligne droite." Et quand on lui rapporte la proposition du réalisateur de Malcolm X d'instaurer des quotas, la nommée ne change pas de fusil d'épaule : "Pourquoi classer les gens, [...] on vit dans des pays, maintenant, où quand même on est plus ou moins acceptés, mais il y aura toujours des problématiques, un petit peu 'lui il est moins beau, lui il est trop noir, lui il est trop blanc', il y aura toujours toujours quelqu'un à qui on va dire 'vous êtes trop'. Et donc on va dire 'ah, on va classer tout ça' pour faire des milliers de petites minorités partout ?"

Propositions de quotas : "pour faire des milliers de petites minorités partout ?"

Enfin interrogée sur la perception des comédiens noirs de se sentir telle une minorité, Charlotte Rampling s'est contentée d'un "no comment". Reste à savoir si, en cas de consécration pour son rôle dans le 45 ans d'Andrew Haigh, la comédienne abordera ou non la question dans son discours de remerciement.

Crédits photos : Denis Makarenko / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus