Orlando : Les armes à feu dans le viseur de la presse américaine

Par , publié le
International Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans un night-club d'Orlando, en Floride, faisant plusieurs blessés
Une fusillade a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche dans un night-club d'Orlando, en Floride, faisant plusieurs blessés

Alors que l’Amérique pleure encore ses victimes, le débat à propos du port d’armes à feu s’intensifie dans la société américaine suite à la tuerie d’Orlando.

Après le recueillement vient le temps des questions suite à la tuerie d’Orlando qui a fait 50 victimes selon le dernier bilan officiel. Dans un pays où le port d’arme est inscrit dans le 2e amendement de la Constitution, la presse s’en prend ouvertement à la National Rifle Association (NRA), le principal lobby pro-armes à feu aux États-Unis.

« Merci la NRA »

C’est le quotidien américain The Daily New qui a dégainé le premier. L’un des journaux les plus populaires du pays avec un tirage de 700 000 d’exemplaires titrait dans son édition d’hier « Thanks, NRA » (Merci la NRA).

« 50 morts à Orlando dans un massacre : Merci la NRA, à cause de votre opposition continue à une loi sur les fusils d’assaut, les terroristes comme ce fou peuvent acheter légalement des machines à tuer », un message choc dans une société américaine très divisée sur la question du port d’armes. Pour le Los Angeles Times, la NRA à « du sang sur les mains », le journal qui a dressé une liste des récentes fusillades qui ont endeuillé les États-Unis fustige « les lèche-bottes du Congrès qui ont contribué à faire des États-Unis une nation dangereuse ».

De nombreuses pétitions en ligne

Bien entendu, le web est également le relais privilégié dans ce combat contre les armes à feu aux États-Unis. Ainsi, de nombreuses pétitions circulent sur les réseaux sociaux et de nombreux citoyens appellent chacun à contacter les autorités pour enfin faire naître une prise de conscience massive sur le problème des armes à feu. Un petit guide sur « comment contacter votre député » circule sur Twitter.

Crée en 1871, la National Rifle Association (NRA) est le plus puissant des lobbies américains. Il compte 5 millions d’adhérents et de 250 millions de dollars de budget. Il s’oppose à toute restriction contre les armes à feu, en se basant sur le deuxième amendement de la Constitution américaine. La grande victoire de la NRA a été d’empêcher l’extension de la loi de 1994 qui a restreint pendant dix ans l’accès aux fusils d’assaut semi-automatiques dans le pays. C’est ce type d’arme qui a été utilisé dans le massacre d’Orlando et dans de nombreuses autres tueries de masse aux USA. Le débat sur le port d’arme risque donc de devenir central alors que l'élection pour la présidentielle Américaine approche à grands pas.

Crédits photos : © GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives Spencer Platt

Partager cet article