Orgasme : près d'une Française sur deux aux pieds du rideau

Par , publié le
Société Femme étendue prenant du plaisir
Femme étendue prenant du plaisir

À l'occasion de la Journée mondiale de l'orgasme et de la publication d'une étude de l'Ifop, on apprend que 49% des Françaises éprouvent des difficultés à atteindre le septième ciel.

Le site de webcam CAM4.fr avait chargé l'Ifop de mener une enquête internationale, la première du genre, sur l'origine du plaisir féminin ainsi que sur les difficultés rencontrées pour un certain nombre de représentantes de la gente. Les résultats de cette étude, conduite auprès de 8.000 femmes de France, d'Espagne, d'Italie, du Royaume-Uni, d'Allemagne, des Pays-Bas, des États-Unis et du Canada, viennent d'être publiés, et ce à l'occasion de la Journée mondiale de l'orgasme qui se tiendra le 21 décembre prochain.

Et l'on y apprend notamment, via nos confrères d'Atlantico.fr, que pour 49% des sondées, il est "assez régulièrement" difficile d'atteindre l'orgasme (pour celles dont le dernier rapport remonte à moins d'un an). Ce pourcentage apparaît comme le plus élevé relevé sur tous les territoires concernés par l'enquête. Un score qui tend à rendre presque logique ces 31% de Françaises avouant simuler "assez régulièrement" l'orgasme avec leur partenaire. Il s'agit là aussi d'un record à l'échelle mondiale.

Journée mondiale de l'orgasme : les Françaises championnes de la simulation

Elles sont légèrement plus nombreuses (37%) à reconnaître avoir joui "au moins une fois par semaine" sur les trois mois ayant précédé l'enquête. Soit la plus faible proportion relevée sur l'ensemble des pays interrogés. Et si 52% des Françaises sondées ont révélé avoir "souvent" connu la jouissance avec un partenaire durant leur vie, ce résultat est très loin de figurer parmi les plus hauts observés dans le cadre du sondage.

8% de Français n'ont jamais connu la jouissance

On nous précise au passage qu'exception faite du Canada, c'est en France que se trouve la plus forte proportion de femmes n'ayant jamais connu d'orgasme. Avec un taux de 8%, l'Hexagone apparaît ainsi au sommet de ce peu reluisant classement, alors qu'en Italie et en Espagne, cette catégorie ne constitue que 5% de la population féminine nationale. Une proportion tombant enfin à 3% pour l'Allemagne et les Pays-Bas.

Crédits photos : Arman Zhenikeyev / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus