Orelsan au tribunal contre Ni Putes Ni Soumises pour sa chanson « Sale Pute »

Par , publié le | modifié le
Musique Orelsan au tribunal contre Ni Putes Ni Soumises pour sa chanson « Sale Pute »

Le rappeur Orelsan fait l'objet de poursuites lancées par l'association Ni Putes Ni Soumises concernant sa chanson " Sale Pute " sortie en 2009 sur Internet que l'association définit comme une "provocation au crime".

Après avoir remporté deux trophées aux dernières Victoires de la musique, Orelsan  » révélation du public «  et  » album rap de l’année «  se fait une nouvelle fois une bien mauvaise publicité. En effet, l’affaire liée à son morceau  » Sale Pute «  ressurgit après quelques années d’accalmie. Pour rappel dans ce titre le rappeur décrit de façon explicite ce qu’il réserve à sa compagne après avoir découvert que celle-ci le trompait.

>> A relire : Palmarès Victoires de la musique 2012, Orelsan grand gagnant

L’association Ni Putes Ni Soumises avait déposé une plainte pour  » provocation au crime « , Orelsan est aujourd’hui entendu devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris. L’association féministe aurait demandé que le chanteur verse 4000 euros de dommages et intérêts, tandis que le procureur demande la relaxe du rappeur, il estime qu’il n’est aucunement responsable des violences faites aux femmes.

Asma Guénifi, présidente de Ni Putes Ni Soumises avait félicité Orelsan après ces deux victoires elle avait salué le  » changement de style des chansons du rappeur Orelsan, qui après la chanson ‘Sale Pute’, est récompensé pour Le Chant des Sirènes « . Elle a cependant précisé que son association attendait  » un jugement exemplaire contre toute apologie sordide de la brutalité envers les femmes. Aucune œuvre dite ‘de fiction’ ne peut justifier la haine, le mépris et l’entrave à la liberté des femmes « .

L’association condamne particulièrrement les paroles suivantes, « On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée », « tu mérites ta place à l’abattoir », « je vais t’avorter à l’Opinel », « J’veux que tu tombes enceinte et que tu perdes l’enfant ».

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Orelsan au tribunal contre Ni Putes Ni Soumises pour sa chanson « Sale Pute » sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus