Pour Ophélie Meunier, Canal+ ne ressemble plus à la chaîne qu'elle a connue

Par , publié le
Télévision Ophélie Meunier M6
Ophélie Meunier M6

Nouveau visage de la chaîne M6, Ophélie Meunier présente depuis la rentrée le magazine "Zone interdite". L'ex-présentatrice du "Tube" diffusé sur Canal+ revient chez nos confrères de TéléObs sur son passage au cœur de la chaîne cryptée.

Nouvel atout charme d'M6, Ophélie Meunier a évoqué son expérience de présentatrice de l'émission médias "Le Tube" l'an passé, elle qui fut dès le départ (très) critiquée pour son peu d'expérience et son manque de "charisme" lors des interviews. Mais alors, fut-elle gênée par les critiques ?
"Chaque semaine, la difficulté principale consistait à faire un choix dans l'abondance des sujets. Quel aurait été l'intérêt de partir en guerre contre les actionnaires de ma chaîne et de Vincent Bolloré ? De parler des difficultés de Maïtena Biraben ? Qu'aurais-je apporté de plus ?", lance-t-elle.

Les médias ont trop critiqué Canal+

Pour Ophélie Meunier Canal+ n'a cette année rien à voir avec la chaîne de la saison passée : "On ne peut plus comparer avec l'an dernier, ce sont deux époques totalement différentes. Avec ses parties cryptées et en clair, Canal est devenue une autre chaîne qui ne ressemble plus à celle que j'ai connue", précise-t-elle.

La jeune femme en veut également aux médias : "Critiquer Canal+, cela est devenu un peu systématique. Il fallait remplir les émissions et le sujet Canal était tout trouvé. Il ne faut pas oublier que derrière un programme comme "Le Grand Journal" présenté par Maïtena Biraben, il y a des gens qui travaillent comme des dingues tous les jours car une quotidienne, c'est ce qu'il y a de plus prenant à la télé", fulmine Ophélie Meunier.

"Je ne me plaindrai jamais que l’on dise que je suis jolie"

M6 mise-t-elle sur le physique avantageux d'Ophélie Meunier dans Zone interdite ? "Je ne me plaindrai jamais que l’on dise que je suis jolie. Je le prendrai toujours comme un compliment. Nous les femmes à la télévision, et moi en particulier, devons toujours prouver qu’il n’y a pas qu’une enveloppe mais du contenu derrière, une tête qui tourne, qui travaille et essaie de progresser, c’est une évidence."

Crédits photos : capture écran compte Twitter @ophmeunier

Partager cet article

Pour en savoir plus