"On n'est pas couché" : échange tendu entre Stéphane Le Foll et Aymeric Caron

Par , publié le
Télévision
Aymeric Caron et Stéphane Le Foll

Samedi soir, à l'occasion d'un nouveau numéro d'"On n'est pas couché", Aymeric Caron a reproché au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll de ne pas être suffisamment sensible à la souffrance animale.

Pour ses dernières semaines au sein de l'équipe d'On n'est pas couché, le chroniqueur Aymeric Caron n'a visiblement rien perdu de sa capacité à provoquer l'invité, quand bien même ce dernier occuperait une fonction importante dans l'organigramme de l'État.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a ainsi été quelque peu malmené samedi soir par les questions, à charge, énoncées à son encontre concernant la souffrance animale. Sur le sujet des "fermes usines" que le chroniqueur considère tel un "projet faramineux", le ministre a reproché à son interlocuteur de comparer ces fermes à "des systèmes concentrationnaires", en invitant dans le même temps Aymeric Caron à se rendre dans une stabulation de manière à constater de lui-même l'état des vaches.

Stéphane Le Foll : le ministre de l'Agriculture attaqué dans "On n'est pas couché"

Plus tard, le journaliste déplorera une implication insuffisante de la part du ministre de l'Agriculture quant à l'amélioration du "bien-être animal", en particulier quand ce dernier est élevé en milieu industriel. Et en accusant Stéphane Le Foll de "n'en avoir rien à faire", celui-ci a tout de suite répondu : "Je n’accepterai pas de leçons par vous, sûrement pas ! Sûrement pas !"

Aymeric Caron déplore un bien-être animal négligé

Le ministre l'a affirmé, "le bien-être animal est un enjeu", même si de l'autre côté, Aymeric Caron a estimé que les normes engagées étaient insuffisantes. Et M. Le Foll de répliquer en déclarant que les normes ne seront jamais suffisantes au goût du chroniqueur, en ajoutant au passage être dérangé par un "ton qui laisserait entendre [qu'il est] un tortionnaire". Et de terminer en assurant que "des progrès énormes" ont été faits dans les rangs des agriculteurs concernant l'amélioration des conditions de vie des animaux.

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus