Les oméga-3 pour un coeur en bonne santé

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. De fines tranches de saumon.
Photo d'illustration. De fines tranches de saumon.

Pour diminuer les risques de crise cardiaque, la prise régulière d’oméga-3 est conseillée par les scientifiques de l’université de Stanford aux États-Unis.

On connaissait déjà les vertus des oméga-3, présents en grande quantité dans certains poissons comme le saumon, les sardines ou les anchois. Une nouvelle étude publiée en début de semaine dans la revue médicale JAMA Internal Medicine est venue confirmer que oui, les oméga-3 sont un très bon rempart contre les maladies cardiaques.

Plus d’omega-3 = moins de crises cardiaques

Ce sont les chercheurs de l’Université de Stanford (États-Unis) qui se sont penchés sur la causalité entre le risque de mourir d’une crise cardiaque et la consommation régulière d’omega-3. Pour cela, les scientifiques se sont basés sur des analyses de sang effectuées sur 19 études menées dans 16 pays pour un total de 45 637 participants. Parmi eux, 7 973 ont été victimes d’une crise cardiaque pour la première fois et 2 781 en sont morts.

En étudiant les analyses de sang de ces patients pour établir une corrélation entre oméga-3 et infarctus, les chercheurs ont ainsi constaté que la consommation d’acides gras était associée à une baisse de 10 % de la mortalité cardiaque. Un résultat valable, quel que soit l’âge, le sexe, l’ethnie, la présence de diabète, l’utilisation d’aspirine ou d’anticholestérol chez les sujets.

Favoriser une consommation de poisson régulière

« Ces nouveaux résultats qui incluent ceux de nombreuses études, fournissent l’image la plus complète à ce jour de l’effet préventif des oméga-3 contre les maladies cardiovasculaires », se félicite Liana Del Gobbo, coauteur et chercheuse à la faculté de médecine de l’Université Stanford en Californie.

Ces résultats rappellent l’importance d’une alimentation riche en oméga-3, une substance que l’on retrouve en grande quantité dans le poisson, également riche en vitamine D et autres minéraux.

Crédits photos : HLPhoto/Shutterstock

Partager cet article