Olympique Lyonnais : Alexandre Lacazette mécontent

Par , publié le
Foot La joie des Lyonnais Nabil Fekir (g) et Alexandre Lacazette après le but inscrit par le premier face à Nantes, le 22 février 2015 à Gerland
La joie des Lyonnais Nabil Fekir (g) et Alexandre Lacazette après le but inscrit par le premier face à Nantes, le 22 février 2015 à Gerland

Le clash semble proche entre Alexandre Lacazette et l’Olympique Lyonnais. Le joueur et son agent demanderaient une revalorisation salariale jugée inacceptable pour le club.

Alors que tout semblait au beau fixe dans le mercato de l'Olympique Lyonnais, il semblerait que les premiers nuages commencent à apparaître au-dessus de la tête de Jean-Michel Aulas. Après avoir obtenu les arrivées de Jeremy Morel et Claudio Beauvue et s'être débarrassé du salaire énorme de Yoan Gourcuff, les dirigeants de l'OL vont devoir désormais composer avec les états d'âme de certains joueurs emblématiques du club.

Le premier dossier tendu concerne la revalorisation salariale d'Alexandre Lacazette qui commence manifestement à s'impatienter.

Lacazette veut autant que Gourcuff

Le meilleur buteur de la saison dernière (27 buts) est courtisé par les plus grands clubs européens, mais aurait semble-t-il fait le choix de la continuité. À un an de l'Euro 2016 en France, Lacazette ne veut pas prendre le risque de perdre sa place en bleu en changeant de club et semble très motivé à l'idée de jouer la Ligue des Champions avec l'OL dans le nouveau Stade des Lumières.

Fort de sa saison exceptionnelle qui l'a vu recevoir le trophée de meilleur joueur de Ligue 1, Alexandre Lacazette aimerait que le club lui prouve sa volonté de le voir rester et, en terme footballistique, cela veut dire que le joueur attend une nette revalorisation de son salaire. À ce sujet, Lacazette et son agent se montreraient très gourmands, car ils demanderaient l'équivalent du salaire que gagnait Yoan Gourcuff, soit 6 millions d'euros annuels.

Aulas aurait menti

Une telle revalorisation n'est absolument pas envisageable pour Jean-Michel Aulas, à plus forte raison après avoir allégé son budget avec la fin de contrat de l'ancien bordelais. Le président de l'OL annonçait il y a peu qu'une belle offre de 4 millions d'euros avait déjà été proposée à Lacazette.

Un mensonge selon David Venditelli interrogé par Le Parisien. Selon l'agent qui gère les intérêts de l'international tricolore, l'offre ne s'élèverait "qu'à" 3,6 millions d'euros annuels nets pour une signature jusqu'en 2019 et 3,84 millions si le joueur s'engage jusqu’en 2020. Un bras de fer risque donc de s'engager entre la direction du club et le joueur au cours duquel Jean-Michel Aulas pourrait avoir beaucoup à perdre. En tenant sa position, JMA s'expose à un départ de son attaquant vedette plus rapidement que prévu, mais s'il cède, il pourrait très vite voir d'autres joueurs frapper à sa porte pour lui demander une petite augmentation.

Crédits photos : © AFP Jean-Philippe Ksiazek

Partager cet article

Pour en savoir plus