Malade, une obèse n’a pas pu prendre l’avion, elle est morte

Par , publié le
Transports Avion
Avion

Une obèse de 56 ans n’a pas pu prendre l’avion pour rentrer à son domicile alors qu’elle était partie en vacances avec son mari. Après trois refus, elle n’a pas pu rentrer à New York, elle est décédée en Hongrie.

Vilma Soltesz souffrait d’une maladie rénale, elle était diabétique et obèse avec un poids de 192 kg. Elle était partie avec son mari en Hongrie pour les vacances, mais elle se sentait mal et voulait rentrer à son domicile à New York. Ils tentent de prendre l’avion à trois reprises, mais les compagnies aériennes refusent cette passagère qui pèse 192 kg. KLM et Delta ne voulaient pas la faire embarquer, elle ne pourra jamais regagner son logement puisque cette quinquagénaire est décédée. Le couple avait dans un premier temps essayé de partir avec KLM, mais la compagnie a déclaré qu’elle était dans « l’impossibilité physique » de proposer une place pour cette femme selon le porte-parole. Ils tentent une nouvelle fois depuis Prague, mais le couple doit faire face à deux refus.

Les compagnies se défendent

Cette histoire aurait pu se terminer ainsi, mais cette femme est décédée. Son mari a donc porté plainte contre les deux compagnies, car elle se sentait mal et voulait repartir à New York. CBS indique que le couple pouvait embarquer avec Lufthansa, mais le vol était programmé dans neuf jours. Malheureusement, Vilma décède. L’avocat Peter Ronai ne comprend pas comment cette situation a pu être aussi catastrophique « Il y a quelque chose qui ne veut pas. Ils ont pris la responsabilité de la transporter en Hongrie, c’est leur responsabilité de la ramener. Je ne comprends pas comment elle a pu partir, mais n’a pas pu revenir ».

De leur côté les deux compagnies se défendent. Selon les comptes rendus internes de Delta, le personnel aurait mis plus d’une heure pour trouver un vol avant d’indiquer au couple que cela n’était pas possible. Le porte-parole de cette compagnie indique « Quand KLM n’a pas pu la faire embarquer sans danger à Budapest, nous avons pensé qu’elle devrait pouvoir voler dans un plus gros avion de Delta ». Les deux compagnies estiment avoir « tout fait pour aider la famille ». Le mari n’est pas de cet avis, il a décidé de porter plainte et de poursuivre KLM et Delta pour 6 millions de dollars.

Partager cet article