Normandie : pronostic vital engagé pour une septuagénaire retrouvée poignardée et brûlée

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. Le gyrophare d'une moto de gendarmerie.

Mardi dans la commune normande de Cormeilles, une septuagénaire a été retrouvée poignardée et brûlée. Les autorités semblent vouloir privilégier la piste criminelle.

Les faits se sont produits mardi en début d'après-midi dans la commune de Cormeilles située dans l'Eure (Normandie). Une femme âgée de 72 ans y a été retrouvée poignardée et brûlée. Évacuée par hélicoptère dans un état critique à l’hôpital parisien Saint-Louis, son pronostic vital est désormais engagé.

Nos confrères de Paris Normandie rapportent que la vraisemblable agression dont aurait été victime la septuagénaire a eu lieu entre 12h00 et 13h00. À midi, elle aurait été vue à vélo se rendant chez sa mère décédée, chez qui elle allait s'occuper de volailles. Un passant l'aura découverte inanimée près d'une heure plus tard sur la route, non loin de la destination de la victime.

Septuagénaire poignardée et brûlée : une entaille à la gorge

La femme aurait subi plusieurs coups de couteau, comme semblent en attester les marques relevées sur son corps. Une entaille particulièrement profonde a été observée au niveau de sa gorge. Elle a également été partiellement brûlée.

L'enquête qui a été ouverte pour faire toute la lumière sur ce drame a été confiée aux gendarmes du Groupement de gendarmerie de l’Eure, aidés par la Section de recherches de Rouen. Pour l'heure, les autorités semblent vouloir privilégier la piste criminelle.

Des marques de départs d'incendie relevés

Une source judiciaire a déclaré qu'"il est trop tôt pour affirmer que telle ou telle piste est la bonne, confie une source judiciaire. Mais, pour l’heure, il apparaît quasi-certain que malheureusement la victime n’est pas tombée sur la ou les bonne(s) personne(s)".

Il apparaît, d'après les éléments relevés par les techniciens de la cellule d’investigations criminelle (CIC) de la gendarmerie, que l'agression pourrait s'être produite dans la maison de la mère de la victime, un désordre possiblement suspect ayant ainsi été observé dans la demeure, de même que des marques laissant fortement penser à des départs d'incendie.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus