Normandie : à 3 ans, oublié plus de 7 heures dans un car scolaire

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. Un bus et son chauffeur.

Jeudi en fin d'après-midi dans une commune normande, un petit garçon de 3 ans a été découvert dans un car scolaire où il venait d'y passer plus de sept heures sans que personne ne s'en soit rendu compte.

Il est aux alentours de 16h30, jeudi dans la commune de Saint-Denis-le-Gast (Normandie), lorsqu'une mère de famille remarque qu'un bonnet dépasse d'un siège dans un car scolaire. Il s'est avéré qu'à l'intérieur du poids lourd se trouvait effectivement un enfant, âgé de 3 ans, qui y aura ainsi été oublié plus de sept heures.

Le matin même, comme nous le rapporte Ouest-France, l'écolier en maternelle était monté à bord du car censé l'amener jusqu'à Lengronne. Personne n'aura remarqué qu'il ne sera jamais descendu à destination. Sa mère, qui l'a récupéré sans vraisemblablement avoir constaté un quelconque traumatisme chez lui, rapporte que le garçonnet s'est contenté de dire à sa famille qu'il avait vu "un chat".

Enfant oublié dans un car scolaire : le transporteur en cause

Si le conducteur du car ne devrait pas être inquiété dans cette affaire, la responsabilité de l'agent de Coutances mer et bocage, chargé de surveiller les enfants, est quant à elle pointée du doigt. L'inspecteur d’académie Philippe Guichoux a ainsi indiqué avoir "demandé que cette personne n'accompagne plus les enfants".

Le conseil départemental de la Manche a signalé de son côté que "le transporteur qui n'a pas respecté la procédure consistant à prévenir aussitôt les services d’astreinte des transports du conseil départemental est convoqué ce jour par le conseil départemental pour s'expliquer". Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances précises des faits.

Un précédent dans la région en décembre

Le mois dernier, la région avait connu un incident semblable avec cette petite fille de 4 ans qui aura été oubliée huit heures durant dans un car scolaire après n'avoir pu se défaire de sa ceinture de sécurité. Suite à cet oubli, l'accompagnatrice avait été mise à pied, la fillette marquée et ses parents avaient fait entendre leur intention de porter plainte contre cette responsable.

Crédits photos : Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus