Nord : du câble électrique retrouvé dans du beurre Auchan

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration

Au moins six personnes ont retrouvé du câble électrique dans du beurre de la marque distributeur des enseignes Auchan.

Entre rumeurs et histoires vraies, les affaires d’objets insolites (voire d’animaux) retrouvés dans de la nourriture achetée en supermarché font souvent le tour des médias.

Cette fois, des clients de l’enseigne Auchan basés dans le nord de la France se sont plaints d’avoir retrouvé des morceaux de câbles électriques dans des plaquettes de beurre. Un problème qui avait été identifié par le fabricant qui a tout de même laissé partir son produit à la vente.

Du câble dans le beurre

C’est dans des plaquettes de beurre de la marque distributeur qu’au moins 6 clients ont retrouvé des morceaux de câbles électriques. Certains auraient acheté le produit dans le magasin de la commune de Louvroil (Nord) selon les informations du journal La Voix du Nord.

Une soixantaine d’hypermarchés Auchan et de supermarchés Simply ont mis en place une campagne de retrait des produits incriminés sur quatre lots précis. Il s’agit du beurre doux et demi-sel de marque Auchan (250 et 500 g portant les code-barres suivant : 3 596 710 425 051, 3 596 710 425 037, 3 596 710 425 068, 3 596 710 425 044. La date limite de consommation des lots concernés doit être comprise entre le 28 février et le 20 mars 2016.

Le fabricant était au courant

Les causes de cette présence de câble dans le beurre ont vite été identifiées par le fabricant lui-même. Un incident technique s’est en effet produit dans l’usine du sous-traitant d’Auchan, Agral, située à Courcelles en Belgique. Un câble électrique a été entraîné dans la machine servant au conditionnement des plaquettes de beurre. Des morceaux de ce câble ont été sectionnés et se sont retrouvés mélangés au produit. Le fabricant a tout de suite repéré l’incident et précise qu’il pensait que tous les morceaux de câble avaient été retirés du produit.

La direction d’Auchan a tenté de se justifier, indiquant qu’un tel incident est une première depuis que l’enseigne collabore avec Agral et que fort heureusement, le défaut était facilement repérable par le consommateur, car le beurre est un produit que l’on étale ou que l’on fait fondre. Des explications qui n’ont pas vraiment convaincu les associations de défense des consommateurs.

Crédits photos : FotograFFF / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus