Nintendo Switch : la console sans navigateur internet à sa sortie

Par , publié le
Jeux vidéo
Publicité de Nintendo pour sa console Switch

Le président de Nintendo Tatsumi Kimishima a récemment déclaré que la Switch n'intègrera pas de navigateur internet à son lancement, confirmant des efforts de la firme exclusivement dédiés au jeu.

Dans un mois, la Nintendo Switch sera en train d'être découverte et expérimentée dans un certain nombre de foyers. Ses possesseurs devront cependant se limiter à l'usage vidéoludique de la machine, puisqu'elle n'intègrera pas de navigateur internet ni d'application multimédia à son lancement.

C'est ce qu'a récemment déclaré le président de Nintendo Tatsumi Kimishima au TIME : "En ce qui concerne le navigateur internet, étant donné que tous nos efforts ont été fournis pour faire de la Switch une incroyable plate-forme dédiée aux jeux vidéo, elle le ne supportera pas, du moins pas à son lancement."

Switch : pour Nintendo, une console de jeu vidéo avant tout

M. Kimishima a confirmé que la souscription au service en ligne de la Switch coûtera entre 2.000 et 3.000 yens par an, soit entre 17 et 25 euros. Le TIME en a également profité pour demander au président de Nintendo de clarifier la situation autour de Super Mario Run et de son taux de transformation sur iOS.

"En ce qui concerne 'Super Mario Run', il avait été téléchargé 78 millions de fois au jour de notre dernière annonce financière. Pour ce qui est du nombre de personnes ayant payé de l'argent, nous espérons qu'il soit supérieur à 10%, et même si nous n'avons pas encore atteint ce chiffre, nous avons en quelque sorte fait la moitié du chemin."

Pas de successeur de la 3DS en vue mais...

Interrogé sur la possibilité de voir un successeur à la 3DS, Tatsumi Kimishima a répondu par la négative sans pour autant évoquer la fin des consoles nomades chez Nintendo : "Nous ne sommes pas en train de concevoir un successeur à la 3DS. Nous continuons toutefois de penser aux consoles portables. Nous réfléchissons à des manières de continuer à sortir des consoles portables sur le marché, donc oui, nous songeons à différentes façons de poursuivre cette activité."

On a au passage également appris que la réalité virtuelle est un créneau intéressant toujours Nintendo, qui en aura en quelque sorte été le précurseur sur consoles avec son Virtual Boy lancé en 1995 au Japon et aux États-Unis.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus