Nîmes : mort après s'être probablemnt immolé devant sa femme et ses enfants

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.
Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.

Dimanche midi à Nîmes, un homme d'une quarantaine d'années est décédé après s'être apparemment immolé devant sa femme et ses enfants. On ignore encore la ou les raisons de son geste.

Le drame s'est produit dimanche midi à Nîmes. Un homme âgé d'une quarantaine d'années est décédé après s'être immolé par le feu, possiblement en présence de sa femme et de ses enfants. Il est aux alentours de 12h40 lorsqu'un violent incendie se déclare au sein d'un appartement situé au troisième étage d'une habitation collective.

Les sources se veulent alors discordantes sur l'origine du feu, comme le rapporte Infos H24. Pour l'une, il serait question d'un feu d'appartement sans qu'aucune explosion ne soit survenue. L'autre avance en revanche une déflagration qui aurait été entendue avant le départ de feu.

Il s'immole par le feu à Nîmes : un motif encore inconnu

Les secours vont intervenir pour tenter de circonscrire les flammes et de porter assistance aux personnes qui pourraient avoir été incommodées par les flammes et la fumée. De nombreux sapeurs-pompiers du SDIS 30 et des médecins, incluant des urgentistes du SAMU 30, sont ainsi dépêchés sur place.

Une personne a été retrouvée morte dans l'appartement, un homme de 47 ans qui se serait immolé par le feu sous les yeux de sa femme et de ses yeux. On ignore à l'heure actuelle la ou les raisons l'ayant conduit à réaliser ce geste.

La mère et ses enfants sains et saufs

La compagne de l'homme et ses deux enfants, un garçon et une fille, n'ont pas été physiquement blessés à un degré notable. Ils ont reçu une prise en charge médicale et psychologique, à l'instar de plusieurs voisins en étant de choc. L'un souffrait d'une insuffisance respiratoire et une femme d'une soixantaine d'années a connu les premières étapes d'une malaise cardiaque.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus