Nîmes : 5 mois de prison après avoir bloqué et tenté de percuter des pompiers en intervention

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. La justice.

Lundi, un homme d'une trentaine d'années a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes à cinq mois de prison après avoir, en mai dernier, bloqué et tenté de percuter des pompiers en intervention

Il aura dû attendre que l'été passe avant de connaître le verdict de la justice dans ce dossier. Lundi, un homme âgé d'und trentaine d'années a ainsi été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes après avoir bloqué et tenté de percuter, avec son véhicule, des pompiers en intervention.

Les faits remontent au 18 mai dernier. En fin d'après-midi, les pompiers reviennent d'un stade où un adolescent de 15 ans a subi un choc lors d'un match de rugby. Les secours craignent un traumatisme crânien. L'ambulance prend la direction du CHU Carémeau, la sirène et le gyrophare alertant les automobilistes environnants de l'urgence.

Il tente de bloquer des pompiers avec un ado blessé

Jusqu'à ce qu'un véhicule vienne empêcher les pompiers de poursuivre leur route. Citée par Objectif Gard, la vraisemblable avocate de l'accusation Me Mazars rapporte la suite de l'incident : "Et comme ce n'est pas suffisant de les bloquer, le conducteur va se présenter au volant de sa voiture à la hauteur des pompiers pour les insulter. Ensuite, il va essayer de percuter l'ambulance, puis de freiner alors qu'il se trouve devant le véhicule des secours".

Constatant que le prévenu ne n'est pas présenté à l'audience, ni lui ni un représentant, la magistrate estime que l'automobiliste "n'assume pas ses responsabilités".

"Les faits sont affligeants de stupidité"

Pour la vice-procureure Laurène Dorlhac, "les faits sont affligeants de stupidité. Il a mis en danger la vie des autres, alors que les pompiers voulaient simplement ramener un adolescent blessé le plus vite possible aux urgences. En plus, cet homme n'a pas le permis".

Déjà défavorablement connu des services de police pour de précédentes infractions, le trentenaire a été condamné lundi à cinq mois de prison ferme pour "outrage, mise en danger de la vie d'autrui et conduite d'un véhicule sans permis". Soit une peine confirme au réquisitoire du parquet.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus