Nigeria : l'homme aux 86 épouses et 170 enfants est mort

Par , publié le
International
Muhammadu Bello Masaba, Nigérian polygame mort en 2017.

Muhammadu Bello Masaba avait 93 ans. Il était connu pour avoir été marié à 86 femmes.

Salahu Bello, un représentant de la famille du prêcheur décédé samedi, a indiqué à l'AFP : "Baba refusait de prendre des médicaments. C'est ainsi qu'il vivait. Sa famille est toujours intacte. Ses 86 femmes étaient près de lui lorsqu'il est mort".

Si cet homme était connu, c'était pour sa polygamie pour le moins prononcée, puisqu'il avait été marié à 86 épouses.

Jugé en 2008 par un tribunal islamique

Il avait été arrêté pour "mépris ostentatoire des lois religieuses" et "union illégale avec 86 épouses" par un tribunal chargé de veiller, comme dans 12 Etats au Nigeria, à l'application de la charia.

Alors que l'ordre lui avait été intimé de divorcer de 82 de ses 86 épouses, l'intéressé avait refusé; selon lui, aucun principe religieux n'avait été bafoué. La justice avait suspendu son cours après que toutes ses épouses et 20 de ses 170 enfants avaient manigesté devant la cour traditionnelle de justice de Minna, à l'Ouest du pays.

"Un héritage de confiance, de compassion"

Selon Salahu Bello, "Baba" laisse un "héritage de confiance, de compassion et de soumission à Allah (...) Il est mort à l'âge de 93 ans, et n'importe qui à cet âge doit s'attendre à avoir des problèmes de santé".

D'après le International Business Times, une majorité de ses épouses étaient âgées de moins de 30 ans. Et si la plupart des érudits musulmans pensent qu'un homme peut être lié à 4 femmes au maximum, "baba" était quant à persuadé que Dieu lui avait donné le pouvoir de se marier avec autant de femmes qu'il le souhaitait.

Crédits photos : Capture écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus