Nicolas Sarkozy va bientôt regarder "La Conquête"

Par , publié le
Télévision Denis Podalydès dans "la Conquête"
Denis Podalydès dans "la Conquête"

Le chef des Républicains Nicolas Sarkozy a fait savoir dans une récente entrevue qu'il comptait prochainement regarder "La Conquête", un film dans lequel il tient le premier rôle.

Sorti le 18 mai 2011 au cinéma, La Conquête de Xavier Durringer s'attachait à retracer le parcours de Nicolas Sarkozy de 2002, date de sa prise de fonction au ministre de l'Intérieur, à 2007, année de son investiture à la tête de la France.

Le 29 mars prochain, ce long-métrage biographique sera diffusé sur France 2. Et auprès de nos confrères du Figaro, l'ex-chef de l'État a signifié que ce sera là l'occasion pour lui de se découvrir plus longuement à l'écran : "Oui [je le regarderai], car je ne l'ai pas encore vu. J'ai du mal à regarder des films - ou lire des articles -, qui parlent de moi : on a forcément moins de recul... On peut avoir un regard biaisé. Mais, avec le temps, les choses s'apaisent: le regard se porte davantage sur l'artistique, moins sur la politique..."

"La Conquête" : Sarkozy n'avait "pas envie spontanément d'y revenir"

À l'époque de sa sortie, Nicolas Sarkozy avait exprimé son refus de voir La Conquête. Et le leader des Républicains de déclarer aujourd'hui être désormais préparé à passer un bon moment devant son écran : "Ce film parle d'un moment de ma vie qui était compliqué: je n'avais pas envie spontanément d'y revenir. Mais, aujourd'hui, les choses ont changé, je le regarderai avec plaisir, d'autant que Denis Podalydès est un grand acteur."

ONPC : "pas spontanément" séduit par le jeu de déstabilisation

Quand on lui demande le pourquoi de sa réticence à participer au talk-show On n'est pas couché de Laurent Ruquier, l'ancien chef de l'État mentionne une formule à laquelle il n'adhère pas particulièrement, tout en s'accordant une porte de sortie : "Le jeu qui consiste à vouloir, par principe, déstabiliser son invité ne me séduit pas spontanément. [Rires.] Pour autant, je reconnais le succès de cette émission et le talent de son animateur..."

L'incertitude est enfin également de mise concernant une éventuelle participation de Nicolas Sarkozy à un programme politique que pourrait présenter Karine Le Marchand : "Je ne me permets pas de juger la crédibilité des journalistes avant de les avoir rencontrés. Karine Le Marchand me semble une personne de talent. On verra."

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article