Nicolas Sarkozy part au Bon Coin pour rattraper son retard

Par , publié le
Politique Nicolas Sarkozy lors du meeting organisé par Sens Commun le 15 novembre 2014.
Nicolas Sarkozy lors du meeting organisé par Sens Commun le 15 novembre 2014.

Comme cela était attendu depuis plusieurs jours, Nicolas Sarkozy a finalement rencontré le patron du Bon Coin et les employés de l'entreprise dans le cadre d'une "session de rattrapage".

Il avait surpris avant d'être moqué. En affichant une mine interrogative à un entrepreneur lyonnais qui lui affirmait recruter en masse grâce au site Le Bon Coin, le chef des Républicains (LR) Nicolas Sarkozy avait alors semblé témoigner d'un retard certain dans l'appréhension du secteur de l'emploi en France.

Quelques jours plus tard, on apprenait que l'ancien chef de l'État allait rencontrer les dirigeants de la plate-forme qui lui était encore inconnue jusqu'il y a peu. Il est à préciser que c'est Le Bon Coin qui a lancé l'invitation à Nicolas Sarkozy, lequel a, on l'imagine, mis relativement peu de temps avant de se décider à dire "oui".

Le Bon Coin : Sarkozy se dit "très content d'être ici"

Et cette rencontre d'avoir bien eu lieu dans les locaux parisiens de la société. Dans des propos rapportés par nos confrères du Figaro, l'ex-président de la République est apparu réjoui d'être au cœur d'une machine que certains observateurs ne connaissent éventuellement pas :

"Je suis certain que tous ceux qui ont beaucoup parlé de ça sont omniscients, qu'ils connaissent tout. Ça prouve qu'ils n'ont plus rien à découvrir. C'est dommage pour eux. Moi, je suis très content d'être ici, de découvrir cette entreprise et de me faire des tas de copains".

Une crédibilité des politiques écornée pour NKM

La veille de la visite de M. Sarkozy au siège parisien du Bon Coin, la député LR de l'Essonne Nathalie Kosciusko-Morizet avait déclaré qu'ignorer l'existence du Bon Coin "porte atteinte à la crédibilité des politiques". Le leader des Républicains aura répondu à cela qu'il s'agit, à ses yeux, "d'un monde nouveau pour des gens qui ont été formés à mon époque".

Nicolas Sarkozy a, au passage, salué la "success story" du Bon Coin tout en indiquant que de par sa venue, il offrait un "buzz incroyable" à la plate-forme.

Crédits photos : Capture écran YouTube.

Partager cet article

Pour en savoir plus