Nice : un père de famille s'immole sous les yeux de ses enfants

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Lundi matin à Nice, un père de famille s'est aspergé d'essence avant de s'immoler par le feu devant les yeux de ses enfants. Ces derniers ont été légèrement brûlés, et leur parent d'une soixantaine d'années d'avoir été hospitalisé dans un état critique.

Les raisons de cet apparent geste désespéré ne sont pas encore clairement définies. Lundi matin à Nice, un homme d'une soixantaine d'années s'est aspergé d'essence avant de s'immoler par le feu sous les yeux de deux de ses enfants. Ces derniers ont été légèrement brûlés et lui hospitalisé dans un état critique.

D'après nos confrères de Nice-Matin, tout serait parti d'une dispute conjugale survenue la veille au soir dans l'appartement familial situé au premier étage d'un immeuble. Un différend qui se serait révélé particulièrement violent sans que l'on sache toutefois la teneur des propos alors émis.

Il s'immole devant ses enfants : la suite d'une dispute conjugale ?

La police aura en tout cas été appelée à intervenir après que le père de famille a frappé son épouse au visage à l'aide d'un marteau. Un coup ayant d'ailleurs motivé l'hospitalisation de cette femme à l'âge non communiqué. Son agresseur présumé n'avait cependant pu être interpellé par les forces de l'ordre puisque l'homme avait quitté les lieux.

Il est finalement revenu lundi matin, peu avant 11h00, avec en sa possession un bidon rempli d'essence. Le père de famille s'est alors aspergé du liquide avant de s'immoler, et ce sous les yeux de deux de ses cinq enfants.

Le père de famille dans un état critique

Les secours sont ensuite arrivés sur place, et le sexagénaire, nous dit-on, d'avoir été transporté dans un état critique à l'hôpital Pasteur, avant d'être été transféré à Toulon au service des grands brûlés de l'hôpital Saint-Anne. Les flammes ont également brûlé, à un degré toutefois léger, deux de ses enfants, lesquels ont également fait l'objet d'une prise en charge médicale.

En mai 2013 à Lille, une mère de famille avait tenté de s'immoler par le feu devant ses huit enfants, et de s'être brûlée 90% de son corps. Elle aurait agi, d'après le contenu d'une lettre écrite de sa main, pour des problèmes financiers.

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus