BAC : un élève autiste de 13 ans obtient la mention Très bien

Par , publié le | modifié le
Santé
Des élèves commencent l'épreuve de philosophie du baccaulauréat, le 16 juin 2014 au lycée Fustel de Coulanges à Strasbourg (Bas-Rhin)

Andrea est un jeune élève autiste niçois de 13 ans qui a décroché son bac scientifique agrémenté de la mention "Très bien". Atteint du syndrome d'Asperger, Il a obtenu le précieux sésame avec une note moyenne de 18,47. C'est le plus jeune bachelier de Nice.

Il s'agit là du plus jeune bachelier de l'académie de Nice. Andrea a 13 ans est considéré tel un surdoué. Mardi, ce jeune autiste atteint du syndrome d'Asperger, apprenait ainsi avoir obtenu son baccalauréat scientifique avec mention "Très bien". Avant cela, le candidat, probablement à l'image de bon nombre de ses camarades, n'en menait pas large.

"J'étais assez stressé ces derniers jours, on n'est jamais sûr du résultat, surtout en philo." Dans des propos relatés par metronews, son père a indiqué qu'Andrea "avait fait des simulations, avec une moyenne générale basse et une haute. Il est au-dessus du maximum qu'il avait calculé !" Le candidat n'a d'ailleurs pas manqué d'annoncer la nouvelle à sa mère par téléphone, après que celle-ci ait été communiquée à son paternel et à ses frères et sœurs.

Nice : Andrea, 13 ans, obtient son baccalauréat scientifique avec mention

Sans minimiser la performance, il apparaît cependant qu'Andrea n'est pas le candidat ayant obtenu la meilleure moyenne de l'académie, même s'il est placé parmi les plus hauts scores. Sa moyenne est donc de 18,47/20, le jeune homme ayant réalisé un sans faute (soit en obtenant la note de 20/20) en mathématiques, physique et latin. Il est cependant apparu un peu moins victorieux en histoire-géographie et SVT (15/20), et davantage en difficulté dans la matière philosophique (13/20).

Des vacances peu reposantes ?

Son père poursuit : "Pour fêter ces résultats, il y a eu une réception dans son lycée Michelet avec ses copains, ses professeurs. Puis dès demain il y a deux réunions : une du Conseil départemental sur la 202 et une de la ville à la Villa Massena. On va courir un peu."

La suite pour Andrea ? Un repos que l'on imagine de courte durée. Il est ainsi attendu qu'il passe l'été à résoudre des exercices de mathématiques et à constituer des fiches de lecture. Avec l'objectif d'intégrer, à la rentrée, la classe préparatoire scientifique MPSI du lycée Masséna, toujours à Nice.

Crédits photos : © AFP/Archives Frederick Florin

Partager cet article

Pour en savoir plus