Neymar visé par une plainte de la justice espagnole pour son transfert

Par , publié le | modifié le
Foot
Neymar - L'homme en forme pour le Brésil

La justice espagnole a décidé d’instruire une nouvelle plainte dans l’affaire du transfert douteux de Neymar vers le FC Barcelone. C'est un coup dur pour le joueur alors qu'il participe actuellement pour le Brésil à la Copa America au Chili.

Actuellement au Chili pour disputer la Copa America avec le Brésil pour tenter de faire oublier le fiasco du mondial Brésilien, Neymar risque d’avoir une très mauvaise surprise. La justice espagnole vient en effet d’annoncer qu’elle allait instruire de nouvelles plaintes contre les différents protagonistes du transfert douteux de Neymar vers le FC Barcelone. Le joueur en personne est visé par cette nouvelle plainte.

Neymar visé par une plainte

La justice espagnole relance donc l’affaire Neymar. Cette dernière vient en effet de décider d’instruire une plainte pour « corruption » et "escroquerie" contre Neymar, son père, le FC Barcelone et le club brésilien de Santos (précédent club de Neymar), dans le cadre du transfert très controversé de la star brésilienne en 2013.

Selon une source proche de la justice reprise par l’AFP, la plainte a été déposée par le fonds d’investissement brésilien DIS qui détenait à l’époque 40 % des droits sportifs de Neymar. La société aurait été lésée par le FC Barcelone qui aurait minimisé le montant du transfert payé pour enrôler le joueur.

Le montant du transfert de Neymar fait débat

Le club catalan, récent vainqueur de la Ligue des Champions 2015, avait en effet déclaré un montant de transfert de 57,1 millions d’euros. Un chiffre bien en deçà du coût réel de l’opération puisque la justice espagnole a de son côté chiffré ce transfert à 83,3 millions d’euros. DIS aimerait que la part qui lui revient de droit soit indexée sur ce montant réel et non pas le montant déclaré par le FC Barcelone.

Le club catalan n’est pas au bout de ses peines dans cette affaire. L’actuel président du club Josep Maria Bartomeu et son prédécesseur Sandro Rosell ont été inculpés par la justice espagnole pour délit fiscal présumé et seront jugés par l’Audience Nationale dans une nouvelle enquête. Le club de Santos de son côté a engagé des poursuites auprès de la FIFA contre contre le FC Barcelone, Neymar, son père, et l’entreprise Neymar Sports & Marketing pour ces irrégularités concernant le coût du transfert.

Crédits photos : copa2014.gov.br / commons.wikimedia.org

Partager cet article

Pour en savoir plus