New York luttant contre l’obésité vise à interdire les sodas grand format

Par , publié le | modifié le
Santé New York luttant contre l\'obésité vise à interdire les sodas grand format

Cette mesure prise par la mairie de New York toucherait essentiellement les boissons sucrées de plus d'un demi litre. La démarche vise à réduire le taux d'obésité actuellement de 58 %

La moitié des adultes new-yorkais souffrirait d’un problème de surpoids ou d’obésité. Les enfants ne sont pas épargnés, les chiffres révèlent un taux de 40 %. Face à cette situation, le maire de New York Michael Bloomberg propose une mesure indispensable selon lui. Dans les restaurants et surtout les cinémas, les visiteurs ont l’opportunité de boire parfois un litre de sodas en l’espace de quelques heures. Elles renferment une quantité de sucres assez incroyable entrainant des problèmes considérables pour l’organisme. Il estime que « l’obésité est en train de devenir le plus gros problème de santé publique du pays ».

Une réglementation appliquée au printemps

Lors d’une conférence, le maire a partagé son envie de faire quelque chose. Chaque année, des milliers de personnes souffrant de ce problème de surpoids trouvent la mort à New York. Cela aurait également des répercussions sur les finances avec des frais de santé estimés à près de 4 milliards de dollars. Pour l’instant, c’est une proposition qui sera soumise à la commission de la ville. Les vendeurs auront par la suite neuf mois pour être en règle avec cette nouvelle législation qui aurait l’opportunité d’être mise en place définitivement au printemps. Les seuls qui pourraient échapper à cette mesure sont les supermarchés.

Le soda pourrait tuer davantage que le tabac

Il y a une trentaine d’années, les sodas devaient respecter une norme de 20 centilitres. En quelques années, elle est passée de 35 à 47 centilitres. Certains Américains peuvent se promener dans les rues avec des formats dépassants un litre. Une campagne de sensibilisation avait été lancée à l’automne. Elle mettait en avant les résultats d’une étude, 60 cl de boissons sucrées (quotidien) correspond à 22 kilos de sucre (annuellement). Le taux de sucre dans l’organisme peut engendrer la mort et aggraver sérieusement la situation des diabètes. En continuant sur cette lancée, le soda pourrait dépasser le record des décès dus au tabac, 7 000 par an.

Crédits photos : Flickr/Special KRB

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : New York luttant contre l’obésité vise à interdire les sodas grand format sur 24Matins.fr