New York : un logo pour repérer les repas trop salés

Par , publié le
International
Photo d'illustration.

Les restaurants new-yorkais vont être priés d'indiquer, par le logo d'une salière sur fond noir, tout repas présentant un excès de sel.

À New York (États-Unis), le combat pour une alimentation plus saine se poursuit. En 2006, la ville interdisait les acides gras trans, ceux-là mêmes que l'on accusait de provoquer le "mauvais" cholestérol. Deux ans plus tard, les restaurants étaient invités à indiquer le nombre de calories de chacun de leurs menus.

Et le 9 septembre dernier, le comité de santé de la ville de New-York a voté une disposition obligeant les chaînes de restaurant d'au moins quinze succursales aux États-Unis à signaler leurs repas particulièrement salés, et ce par le logo d'une salière sur fond noir.

Repas trop salés : 200 dollars d'amende pour les restaurants sans logos

Vont donc être concernés les plats dont la teneur en sodium excèdera les 2,3 grammes (soit plus de 5,7 grammes de sel, une dose supérieure à l'apport maximum quotidien recommandé par l'OMS). Nos confrères de La Croix ajoutent que les contrevenants s'exposent à une amende de 200 dollars (soit environ 189 euros), mais seulement à partir de mars prochain.

Le sodium principalement contenu dans les "aliments transformés et conditionnés industriellement"

Au travers d'une étude, des chercheurs de l'université du Minnesota ont mis en évidence une augmentation de 23% du niveau moyen de sodium dans les aliments servis par sept grandes chaînes de restauration américaines, et ce entre 1998 et 2010.  Et les auteurs de l'enquête d'avoir souligné que "d'autres options (que l'affichage des calories) devraient être envisagées pour combattre l'obésité". Pour le docteur Angell, "les restaurants deviennent un endroit où il est difficile de limiter la quantité de sodium dans notre régime alimentaire, pour ceux qui le souhaitent. La grande majorité du sodium que nous mangeons ne vient pas du sel que nous rajoutons à table ou lorsque nous cuisinons, mais des aliments transformés et conditionnés industriellement." À noter que cela fait un mois que le logo de la salière a été mis en place au sein des restaurants new-yorkais de l'enseigne Applebee.

Crédits photos : Kzenon/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus