Népal : une Nantaise de 35 ans portée disparue

Par , publié le
France Népal
Népal

Une touriste française de 35 ans est portée disparue depuis le 13 août dernier au Népal. Le sac qui renfermait notamment ses papiers et son billet retour ont été retrouvés au bord d'une route.

Cela fait depuis maintenant bientôt une semaine que Mélanie Guérin, une touriste française de 35 ans originaire de Nantes, est portée disparue au Népal. Son sac contenant principalement ses papiers et son billet retour pour l'Hexagone ont été retrouvés au bord d'une route.

Une source diplomatique citée par nos confrères du Point a déclaré avoir été prévenue "le 13 août par les autorités népalaises de la disparition d'une Française. Nous sommes en contact avec la famille de la disparue et pleinement mobilisés, aux côtés de la police népalaise, pour la retrouver".

Disparition d'une touriste française au Népal depuis le 13 août

L'entourage de Mélanie rapporte qu'elle avait passé plusieurs jours dans la ville de Pokhara avant de quitter son hôtel pour rejoindre, en bus, le village de Lumbini situé à 180 kilomètres. Une destination où cette touriste était censée se livrer à du woofing, soit à une participation au travail fermier en échange d'un toit et d'un repas.

S'il n'a pas été communiqué si elle aura bien été reçu par la population de Lumbini comme attendu, son sac qui renfermait ses papiers, son carnet de voyage et son billet retour (voyage prévu pour le 13 août) ont été retrouvés au bord de la route.

Une mobilisation sur les réseaux sociaux

Le portait de Mélanie Guérin est depuis diffusé sur les réseaux sociaux avec une description textuelle en sus. Il est donc mentionné qu'elle fait plus jeune que ses 35 ans, qu'elle mesure 1m60 et qu'elle a les yeux verts, des cheveux rouges et bouclés, un piercing au nez et des tatouages sur le corps.

Elle a été vue pour la dernière fois à Lumbini le 6 août et à Pokhara le 7. Toute personne estimant détenir des informations sur sa localisation est invitée à contacter au plus vite la police népalaise, la police des touristes et l'ambassade de France au Népal aux numéros et courriel indiqués.

Crédits photos : Ditty_about_summer/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus