Hubble : un portrait saisissant et poétique de la nébuleuse de la Bulle

Par , publié le | modifié le
Sciences
La nébuleuse de la Bulle capturée par le télescope Hubble.

A l'occasion des 26 ans du télescope spatial Hubble, la Nasa nous offre une fois de plus une superbe vision de l'espace. Cette fois, c'ets la nébuleuse de la Bulle qui est à l'honneur.

"Papy" Hubble a toujours un tour dans son sac. Dimanche, 26 ans se seront écoulés depuis le lancement de la fusée qui a mis en orbite ce télescope développé par la Nasa, en collaboration avec l'Agence spatiale européenne (ESA).

Pour fêter cet anniversaire, l'Agence spatiale américaine a dévoilé un magnifique portrait de la nébuleuse de la Bulle, qui se trouve dans notre système solaire, plus précisément dans la constellation de Cassiopée.

Une nébuleuse de gaz gigantesque

Située à 8.000 années-lumière de la Terre, la nébuleuse de la Bulle est constituée d'une très grande quantité de gaz ionisé. Et présente des chiffres qui donnent le vertige : son diamètre est de 10 années-lumière, et le gaz s'échappe à la vitesse phénoménale de plus de 6 millions de kilomètres à l'heure, donnant cette forme sphérique. Quant à l'étoile qui figure (presque) en son centre, notre soleil a bien pâle figure à côté, puisqu'elle est des centaines de milliers de fois plus lumineuse que lui. Et 45 plus grande, aussi.

Et c'est étoile est, relativement parlant, plutôt jeune puisqu'elle n'affiche "que" 4 millions d'années.

Nébuleuse de la Bulle : pourquoi de si belles couleurs ?

Dans le blog Autour du ciel du quotidien Le Monde, nous trouvons la réponse à la question que nous sommes tous en droit de nous poser : ces couleurs sont-elles réelles ? En fait, elles ne "correspondent pas à ce que nous pourrions voir à l’œil nu, même avec un très puissant télescope ; elles ont été choisies en fonction des filtres utilisés pour révéler les différents éléments présents dans la nébuleuse (bleu pour l'oxygène, vert pour l'hydrogène et rouge pour l'azote)", peut-on lire sous la plume de Guillaume Cannat.

Mais quel avenir pour cette étoile baptisée SAO 20575 ? Dans 10 à 20 millions d'années, elle se muera en supernova, conséquence de l'explosion de l'étoile.

Crédits photos : Capture écran Youtube Nasa/ESA

Partager cet article

Pour en savoir plus