Nantes : une mère venue avec son bébé au parloir passe 220g de drogue à un détenu

Par , publié le
Faits Divers Une cellule de prison
Une cellule de prison

Venue avec son enfant de 15 mois au parloir, une mère a transmis plus de 200 grammes de drogues à un détenu. Elle a été placée en garde à vue.

Pour faire passer des objets en prison, la technique du faux gâteau dans lequel on cache une scie pour couper les barreaux a vécu ! Selon les informations de Ouest-France, une femme qui était venue avec son bébé de 15 mois au parloir de la maison d’arrêt de Nantes a réussi à faire passer plus de 200 grammes de drogues au détenu à qui elle rendait visite.

De la drogue au parloir

Il est aux alentours de 12 h 30 ce mercredi 24 août lorsque cette femme âgée de 27 ans se rend au parloir de la prison de Nantes pour rendre visite à l’un de ses détenus. Après cette petite visite, les gardiens procèdent à une fouille du prisonnier. Une bonne idée, car ils retrouveront sur lui la bagatelle de 222 grammes de stupéfiants. Une quantité plutôt importante en prison.

La drogue avait été scotchée sur les jambes du détenu afin de la dissimuler au mieux. Immédiatement, la femme sera placée en garde à vue et son enfant sera confié à sa famille pour être pris en charge.

Saisie « record »

Selon le syndicat FO-Pénitentiaire, si la saisie de drogue à la sortie des parloirs est assez fréquente, une telle quantité constitue cependant une « saisie record » pour la prison de Nantes.

« Une telle quantité pour un seul détenu, c’est inédit. D’habitude, pas plus d’une vingtaine de grammes sont saisis », a affirmé à William Cozic, délégué FO, précisant que la drogue, de la résine de cannabis, avait été conditionnée en « savonnettes ».

Crédits photos : Pixabay

Partager cet article

Pour en savoir plus