Nabila réagit après la diffusion des images de sa bagarre à Miami

Par , publié le
People Nabila
Nabila

Nabila a enflammé le web avec les images de sa bagarre à Miami pendant le tournage des Anges. La jeune femme a réagi sur son compte.

Nabila a enflammé le web en l’espace de quelques secondes. Son prénom et celui d’Ayem sont restés en tête des tendances sur Twitter plus d’une journée. Les images de sa bagarre de Miami ont donc fait le tour du Web depuis la diffusion faite par le Magazine CC sur YouTube. Vous pouvez y découvrir Nabila, qui rit dans la rue, mais une passante prendra très mal la remarque de la jeune femme. À cet instant, la candidate des Anges de la télé-réalité qui célébrait ses 21 ans devient incontrôlable, même Ayem n’arrive pas à la retenir. Twitter s’est donc moqué de l’égérie de Jean-Paul Gautier notamment à cause de sa chute. Nabila a souhaité réagir à deux actualités sur son compte Twitter.

Nabila se compare à Bruce Lee

La jeune femme qui est en tournage pour la saison 3 d’Hollywood Girls à Los Angeles a tweeté « Bruce Lee !!! Wataaa !! » Elle poste ainsi une photo de cet artiste qui excellait dans le domaine des arts martiaux. Elle fait ainsi indirectement référence au coup de pied qu’elle donne à la passante tout en étant perchée sur des Louboutins, l’une des marques favorites de Nabila. Cette dernière se pose ensuite une question « Mais pourquoi j’ai regardé ce film pourquoi ??!! ». Elle poste une photo de Kung Fu Panda où l’on découvre le rêve d’un panda qui souhaite devenir le plus grand combattant. La candidate des Anges a donc ironisé sur cette bagarre qui est assez violente. La passante a également menacé Nabila en expliquant qu’à Paris, elle lui ferait couper la gorge.

Le livre de Nabila est un succès ?

L’égérie de Jean-Paul Gaultier a souhaité rétablir la vérité sur une seconde actualité qui concerne son livre. Toute La Télé indiquait que son livre Non, mais Allô quoi était un bide puisque 1161 exemplaires avaient été écoulés depuis sa parution. Le Figaro a pu contacter l’éditeur qui ne dispose pas de ces chiffres. En effet, sur un tirage de 40 000 unités, près de 35 000 ont été écoulés. Le livre de Nabila est donc très loin d’être un bide et les ruptures de stock étaient réelles.

La bagarre à Miami

 

Partager cet article

Pour en savoir plus