Mulhouse: Arrestations de neuf personnes suspectées de braquages en série

Par , publié le | modifié le
Actualité Illustration. Un véhicule de la gendarmerie.
Illustration. Un véhicule de la gendarmerie.

Soupçonnés d'avoir cambriolé plusieurs bijouteries en France, neuf hommes ont été interpellés lundi 25 janvier.

Ils sont soupçonnés de braquages en série en Alsace, dont celui de la bijouterie Genton à Strasbourg dans la nuit du 15 au 16 novembre 2015. Neuf hommes ont été interpellés et placés en garde à vue. Lors du braquage de la bijouterie Genton, les cambrioleurs avaient volé un butin estimé à 600.000 euros en moins de trois minutes.

Les neuf hommes interpellés, tous originaires des balkans, seraient des spécialistes du cambriolage, et ont pu être identifiés grâce à la vidéosurveillance. Le gang faisait d’ailleurs, l’objet d’une surveillance par les autorités. Ils ont été interpellés lundi 25 janvier, dans une maison de la vallée de Sainte-Marie aux Mines.

Une partie du butin a pu être retrouvé

Les suspects, âgés entre 20 et 31 ans, avaient vraisemblablement commis d’autres braquages dans le sud de la France. Lors de leur interpellation, une partie du butin avait été retrouvé. Des montres et des bijoux, visiblement volés dans une bijouterie de Nancy devraient prochainement être rendus à leur propriétaire. Leur mode de fonctionnement a pu être découvert suite à ce braquage. Arrivés à bord d’une grosse berline, ils avaient forcé le rideau de fer avec du matériel de chantier et enfoncé la porte et les vitrines à la masse.

Outre le butin, l’interpellation a également permis de trouver du matériel nécessaire à des effractions. Les neuf suspects avaient été tous retrouvés chez l’un des principaux suspects. Ils devraient être déférés devant un juge d’instruction de la Jirs de Nancy.

Crédits photos : pisaphotography / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus