MST entre hommes : une campagne de prévention qui "indigne" des associations catholiques

Par , publié le
Société
Un couple homosexuel (photo d'illustration).

Des associations catholiques ont récemment communiqué leur indignation concernant une campagne de prévention sur les maladies sexuellement transmissibles entre hommes. Et d'appeler au retrait d'affiches "de propagande idéologique".

Samedi, les Associations familiales catholiques (AFC) ont publié un communiqué dans lesquelles elles "s'indignent" d'une campagne de prévention lancée sur le thème sur les maladies sexuellement transmissibles (MST) entre hommes.

Plus spécifiquement en cause, des affiches montrant des couples d'hommes et qui, aux yeux de ces associations, traduisent une "propagande idéologique du gouvernement". Comme le rapporte 20minutes.fr, les AFC considèrent que ces affiches "s'imposent sur le chemin de l'école, sans se soucier de l'appréciation par les parents de la sensibilité des enfants", ajoutant qu'"on se voit contraint brusquement à aborder en famille le sujet des pratiques homosexuelles masculines".

Les AFC dénoncent une campagne de prévention sur les MST

Ces associations, qui affirment représenter 30.000 familles, estiment d'ailleurs que cette campagne "ciblée dans l'espace public sera sans doute très inefficace puisqu'elle envoie un message dédié à une population restreinte et parfaitement identifiée, disposant de ses propres relais médiatiques".

Plus qu'une appréciation négative de la démarche, les AFC jugent que cette dernière "contrevient à l'article R 624-2 du Code pénal, prévoyant que "le fait de diffuser sur la voie publique ou dans des lieux publics des messages contraires à la décence est puni d'amende'".

Un appel aux maires à retirer les affiches

Rien d'étonnant donc à ce que ces associations catholiques requièrent le retrait des affiches, demandant ainsi "aux maires des communes de France de prendre leurs responsabilités en faisant retirer ces affiches qui troublent et indignent les familles tout en dévalorisant l'image des personnes homosexuelles".

On notera que cette campagne semble avoir de même choqué La Manif Pour Tous, le collectif ayant ainsi interpellé, au sein du réseau social Twitter, la ministre de la Santé Marisol Touraine sur le sujet : "pourquoi cette campagne anti-Sida inutilement provocante ? Que faites-vous du respect des enfants et de leur pudeur ?" Peu avant, Mme Touraine avait au contraire appelé au partage de ces affiches, considérant que "le Sida n'est ni raciste ni homophobe, lui".

Crédits photos : Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus