Moselle : démantèlement d'un réseau de trafic de drogue

Par , publié le
Faits Divers Drogue (photo d'illustration)
Drogue (photo d'illustration)

Mercredi, un réseau de trafic de drogue a été démantelé en Moselle, avec l'interpellation de quatre suspects et la saisie d'armes de guerre et de près de 40 grammes de cocaïne.

Une opération conduite sur commission rogatoire d'une juge d'instruction de Thionville a permis de démanteler, mercredi, un réseau de trafic de drogue dans la commune de Koenigsmacker (Moselle). Une source policière explique que des armes de guerre et environ 40 grammes de cocaïne ont été saisis et quatre individus interpellés dans l'interception d'un convoi qui venait des Pays-Bas.

Le commissaire Franck Dannerolle, officiant au Service régional de police judiciaire (SRPJ), a précisé que les saisies ont concerné 38 grammes de cocaïne (constituée à moitié de résine et d'herbe pour l'autre moitié), un fusil d'assaut de type kalachnikov et un pistolet mitrailleur ainsi que la somme de 11.000 euros.

Démantèlement d'un réseau de trafic de drogue en Moselle : de la cocaïne, des armes et de l'argent saisis

Ces découvertes sont intervenues après que les policiers aient intercepté deux véhicules en provenance des Pays-Bas, des voitures dans lesquelles se trouvaient trois personnes et du cannabis. Le reste du butin a a été retrouvé à l'occasion d'une perquisition réalisée par le SRPJ chez une quatrième personne. Tous les suspects ont été placés en garde à vue.

"La tête" du réseau en garde à vue

Pour le commissaire Dannerolle cité par Le JSL, "ce sont des gens qui se trouvent dans le bassin de Thionville et qui ont un niveau d'importation important, de telle sorte qu'on est à peu près sûrs qu'ils servent une zone plus large que celle de Thionville, au moins au niveau régional". Selon lui, les personnes mises en garde à vue dans cette affaire constituent "la tête de ce réseau".

Crédits photos : David Orcea/shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus