Moscou va fermer la place rouge pour la première fois pour le nouvel an

Par , publié le
International La place rouge de Moscou. Image d'illustration.
La place rouge de Moscou. Image d'illustration.

C'est une tradition pour des dizaines de milliers de moscovites et de touristes de venir fêter le nouvel an sur la place rouge de Moscou. Mais cette année, la place la plus célèbre de la capitale russe sera fermée.

Ce sont les menaces terroristes qui ont décidé les autorités de la ville à fermer l'emblématique place rouge. Alexeï Maïrorov, le chef du département de la sécurité de Moscou, a indiqué que la place sera bloquée par la police durant le réveillon du nouvel an.

La Russie craint des attentats sur son sol

L'Etat Islamique a menacé la Russie d'attentat sur son sol après que les forces armées russes aient commencé leurs opérations de bombardement des installation du groupe terroriste en Syrie. Après l'attentat contre l'avion russe en octobre en Egypte et les attentats de Paris du 13 novembre, cette menace est prise au sérieux par les autorités de la ville.

La place rouge, haut lieu touristique de Moscou, accueille traditionnellement les fêtards venus célébrer l'arrivée de la nouvelle année. La place se rempli alors de dizaines de milliers de personnes venues pour célébrer ensemble et joyeusement le nouvel an au son des cloches du Kremlin voisin. Cette année, cette tradition sera rompue par crainte d'attaque terroriste.

Un concert sera tout de même organisé sur la place rouge

La fameuse place qui avait vu les révolutionnaires bolchévique renverser le pouvoir ne sera cependant pas déserte. Un concert sera organisé mais réservé à un public trié sur le volet. Les spectateurs, choisis à l'avance essentiellement par les autorités de la ville, seront soumis à un contrôle strict avant leur accès au site. Le concert sera, par ailleurs, diffusé pour tous sur la première chaîne de télévision russe.

Selon Sergueï Sobianine, le maire de Moscou, la capitale russe constitue "une cible de choix pour les terroristes". Les autorités de la ville ont donc multiplié les mesures de sécurité. Des patrouilles avec des chiens détectant les explosifs sont organisées ainsi que la mise en place de détecteurs de métaux à l'entrée des grands magasins et la fouille à l'entrée des parkings des coffres de voitures suspectes.

Partager cet article

Pour en savoir plus