Mort d'un cheval en séance d'entraînement : enquête ouverte pour "maltraitance"

Par , publié le
Faits Divers
Un cheval. Image d'illustration.

Le parquet de Grasse a confirmé l'ouverture d'une enquête suite à la mort d'un cheval survenue durant une séance d'entraînement. Son cavalier a quant à lui choisi de renoncer au concours auquel l'animal et lui étaient inscrits.

Les faits se sont produits lundi à Cagnes-sur-Mer. Alors qu'un cavalier, l'Irlandais Kevin Thornton, et son cheval se livrent à du saut d'obstacles dans le cadre d'une séance d'entraînement, l'étalon gris Flogas Sunset Cruise tombe à terre pour ne jamais se relever.

D'après des témoins, l'animal avait reçu plusieurs coups de cravache et été soumis à un galop long de plusieurs minutes. Auprès de The Irish Field, le cavalier de 28 ans s'est défendu d'avoir une responsabilité directe dans la mort d'un cheval qui était âgé de 10 ans : "Je ne suis pas ce genre de personne. Jamais je ne cravacherais un cheval à mort".

Le cheval mort lundi était "très nerveux" selon son cavalier

Et Kevin Thornton d'expliquer la situation plus en détails : "C'était la première fois que j'étais un peu dur et il a réagi brusquement en faisant quelques écarts. J'ai essayé de le contenir et de rester calme. Il était très nerveux et je me suis dirigé vers mon groom qui m'attendait avec un stick de dressage, je le monte toujours avec un stick de dressage à la maison. Il a presque sauté sur le groom".

Une enquête "ouverte d'office"

Cité par 20minutes.fr, le procureur adjoint Alain Guimbard a déclaré qu'"on a d'office ouvert une enquête pour maltraitance à animal au vu des informations diffusées par voie médiatique et sur les réseaux sociaux". Jeudi, le parquet de Grasse a confirmé cette ouverture, et la Fédération équestre internationale (FEI) d'avoir lancé une démarche semblable le même jour, particulièrement soucieuse du "bien-être des chevaux".

Le cavalier a fait savoir qu'il s'est retiré de lui-même du concours auquel son cheval et lui étaient inscrits. Soit le concours GPA Jump Festival (2 et 1 étoiles) joué sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer sur deux week-ends (6-9 octobre et 13-16 octobre). Une pétition demandant la mise à pied à pied de Kevin Thornton a au passage été mise en ligne mardi, pour 1.804 signatures récoltées à l'heure où sont rédigées ces lignes.

Crédits photos : Koan / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus