Montreuil : l'homme suspecté d'avoir tué et enterré sa compagne mis en examen et écroué

Par , publié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police.

L'homme soupçonné d'avoir tué puis enterré sa compagne dans une cave de Montreuil vient d'être mis en examen pour meurtre et écroué.

Il avait été placé en garde à vue suite à la découverte du corps sans vie de sa compagne, intervenue dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 octobre dans une cave de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Le parquet de Bobigny a plus récemment fait savoir que le suspect a été mis en examen pour meurtre et écroué mercredi.

L'homme, âgé de 39 ans, était soupçonné "d’avoir étranglé puis enterré sa compagne dans sa cave" d'appartement. C'est le frère de cette femme qui avait donné l'alerte, particulièrement inquiet de n'avoir plus de nouvelles de sa sœur depuis plusieurs jours.

Femme tuée et enterrée : son compagnon mis en examen pour meurtre

Il s'était alors rendu au domicile du compagnon de sa sœur, laquelle ne vivait cependant plus avec lui. Après avoir entendu des propos visiblement peu convaincants de la bouche de ce dernier, le frère de la disparue avait prévenu les autorités.

Une source policière rapporte que le trentenaire aura alors "immédiatement reconnu avoir étranglé et enterré sa femme à la cave", et le suspect d'avoir dirigé les forces de l'ordre vers l'endroit où il aurait commis son méfait. "Les constatations ont permis de confirmer ses déclarations".

Une dispute comme possible origine du drame

La victime était âgée de 35 ans et avait donné naissance à un enfant, fruit de son union avec l'homme aujourd'hui écroué pour son meurtre. En tout début de semaine, le drame semblait s'expliquer par une dispute conjugale qui aurait mal tourné. L'homme aurait étranglé sa compagne jusqu'à l'asphyxie, même s'il n'avait apparemment pas l'intention de la tuer. Des traces de coups auront de même été observées sur le corps de la victime, qui avait, plus tôt, confié son bébé de 7 mois à sa mère.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus