Montpellier : il simule sa mort pour se débarrasser de son chien

Par , publié le
Faits Divers Un berger allemand (photo d'illustration)
Un berger allemand (photo d'illustration)

À Montpellier, un homme s'est présenté à la SPA avec un chien en prétextant que le maître de l'animal ne pouvait plus s'en occuper après être mort durant l'attentat de Nice. Il s'avèrera que le propriétaire du malinois était finalement bien vivant.

Plus tôt dans la semaine, un homme s'est présenté à la SPA de Montpellier avec un chien. Et d'avoir annoncé aux bénévoles présents que le maître de l'animal est mort durant l'attentat de Nice et qu'il ne peut donc logiquement plus s'en occuper. Il s'agissait en fait d'un mensonge.

Cette personne se trouvait avec un Malinois (berger belge) âgé d'un an. En expliquant que son propriétaire a perdu la vie le mois dernier à Nice et qu'il ne peut lui-même pas assurer la garde du chien, l'homme émeut les bénévoles qui acceptent donc d'accueillir l'animal, comme le rapportent nos confrères du Midi Libre.

Attentat de Nice : il prétexte la mort du maître du chien

La SPA de Montpellier ne se contente cependant pas de compter un membre de plus dans sa famille, elle se livre ainsi à des démarches auprès des autorités pour vérifier que le chien n'a effectivement plus de propriétaire. On nous rappelle en effet qu'abandonner un animal est puni par la loi.

La puce du Malinois permet à l'association de découvrir que son maître réside/résidait dans la commune montpelliéraine de Saint-Jean-de-Védas.

Les bénévoles de la SPA de Montpellier "choqués"

Et d'avoir finalement découvert lundi, grâce aux informations délivrées par les gendarmes de Saint-Jean-de-Védas, que le maître de la bête était bel et bien vivant. Il se trouve d'ailleurs qu'il s'agissait de l'homme s'étant présenté à la SPA avec son chien, et dont on nous dit qu'il se sentait "trop honteux" pour aller lui-même abandonner son chien sans inventer d'histoire.

La porte-parole de la SPA de Montpellier Annie Bénézecha a déclaré que les bénévoles avaient été "choqués" de l'attitude de ce propriétaire. Son Malinois, qui se trouve toujours à la SPA aux dernières nouvelles, sera proposé à l'adoption une fois qu'il aura reçu un rappel de vaccin et été castré.

Crédits photos : Aleksandra Dabrowa/Shutterstock

Partager cet article