Montpellier : il meurt d'étouffement, un pompier fait un infarctus en tentant de le sauver

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.
Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.

Vendredi à Montpellier, un octogénaire est décédé après s'être étouffé en mangeant du riz. Un pompier ayant tenté de la sauver a été victime d'un infarctus, mais ses jours ne sont désormais plus en danger.

Un drame est survenu vendredi dans le quartier Chaptal, à Montpellier. Un homme âgé de 80 ans est ainsi décédé à son domicile après s'être étouffé en mangeant du riz. Dans le jargon médical, on parle ici de "fausse route". Lors de l'intervention des secours, une seconde tragédie a toutefois failli se produire.

Les sapeurs-pompiers ont été alertés sans délai, et lorsque ceux-ci sont arrivés sur les lieux en compagnie d'un médecin, l'octogénaire était en arrêt cardio-respiratoire. Plusieurs longs message cardiaques ont alors été pratiqués sur lui, sans succès. Durant l'intervention, un sapeur-pompier volontaire appartenant au Sdis 34 (Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Hérault) de l’une des deux casernes de Montpellier a défailli en étant ainsi victime d'un infarctus.

Un octogénaire s'étouffe avec du riz à Montpellier

Ses collègues présents sur place, nous rapporte Infos H24, l'ont immédiatement pris en charge, et plus précisément le médecin dépêché pour le cas de l'octogénaire. Le praticien a été secondé, nous dit-on, par un autre urgentiste envoyé par le SAMU 34.

Le sapeur-pompier volontaire sorti d'affaire

En dépit du caractère apparemment sérieux de son infarctus, le pompier a ensuite pu être ranimé et admis à l’hôpital Arnaud-de-Villeneuve de la commune. Ses jours ne sont désormais plus en danger.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus