Montpellier : condamné à 18 mois de prison ferme pour soutien à Daesh

Par , publié le | modifié le
France Photo d'illustration
Photo d'illustration

Déjà condamné en janvier dernier, un montpelliérain a été puni d'un an et demi de prison ferme pour avoir posté de nombreuses vidéos en soutien à l'Etat islamique.

C’est d'une lourde condamnation qu’a écopé un internaute montpelliérain mardi dernier. Cet héraultais avait admis lors de sa première interpellation en 2014 qu’il avait prêté allégeance à l’Etat islamique, appelant au djihad sur les réseaux sociaux.

Lors d’une première audience le 21 janvier dernier où il ne s’était pas présenté, l’homme, avait été condamné à deux ans de prison ferme assortis d’un mandat d’arrêt. Interpellé depuis, il avait ensuite fait opposition à ce premier jugement, lui permettant d’être représenté devant le tribunal correctionnel de Paris, mardi. Il a été condamné à trois ans de prison, dont  un an et demi de prison ferme.

L'homme avait appelé au djihad en Syrie

Lors de l’audience il a été déclaré coupable de provocation directe à un acte de terrorisme, notamment pour avoir diffusé une vidéo intitulée appel mondial pour le djihad en Syrie, et deux autres vidéos qui "constituent des appels directs à la commission d'actes de terrorisme, les internautes étant invités à rejoindre la Syrie (et) appelés à mourir en martyrs, dans le contexte des groupes djihadistes dans ce pays" a jugé le tribunal.

Condamné également pour antisémitisme

L’homme, dont l’identité n’a pas filtrée, avait également partagé d’autres vidéos du 11 septembre 2001, le condamnant d’apologie d’actes de terrorisme.  Enfin, il a également été condamné pour des propos antisémites, toujours dans des vidéos sur internet.

Partager cet article

Pour en savoir plus