Mont-Saint-Michel : L'archange va s'envoler pour un petit lifting

Par , publié le
Insolite Le Mont-Saint-Michel et sa baie, parfait exemple pour illustrer le thème des Journées du patrimoines 2014.
Le Mont-Saint-Michel et sa baie, parfait exemple pour illustrer le thème des Journées du patrimoines 2014.

La statue de 800 kilos qui domine l’abbaye, classée monument historique et créée par Emmanuel Fremiet, sera démontée le jeudi 25 février pour une restauration de deux mois.

C’est l’un des symboles du Mont-Saint-Michel qui va devoir quitter momentanément les lieux. La statue de l’archange, située sur la flèche de l’édifice à plus de 156 mètres au-dessus du sol, va en effet être démontée demain selon Ouest-France pour subir une importante restauration afin de lui redonner tout son lustre. Une première depuis 1987.

L’archange du Mont-Saint-Michel à la merci des éléments

Pas facile d’être juché aussi haut sans protection lorsque l’on est fait d’or ! La statue de l’archange a en effet perdu toute sa brillance à force d’être balayée par les embruns. Mais ce n’est pas la seule menace qui pèse sur la statue qui sert notamment de paratonnerre et reçoit la foudre plusieurs fois par an.

C’est donc pour redonner son éclat à l’archange, mais également vérifier l’efficacité de ce système de paratonnerre, matérialisé par son épée et la pointe de ses deux ailes, que la statue va devoir être désolidarisée de la flèche du Mont-Saint-Michel.

Un hélitreuillage repoussé le 15 février

Pour faire descendre l’archange, l’œuvre sera tout d’abord hélitreuillée avant d’être déposée dans un champ situé à proximité pour effectuer en camion la route qui la sépare de son lieu de restauration, les ateliers Socra spécialisés dans la remise à neuf d’œuvres d’art géantes situées dans le Périgord. Cet hélitreuillage reste une opération délicate, car l’archange pèse environ 800 kilos. En 1987, l'opération avait été rendue difficile par des vents violents.

Si tout se passe bien, l’abbaye du Mont-Saint-Michel devrait être orpheline de son archange pour deux mois environ. Une première tentative de démontage avait dû être annulée le 15 février à cause de la météo.

Crédits photos : Angelo Ferraris / Shutterstock.com

Partager cet article