Le Mont Blanc a perdu près de deux mètres

Par , publié le | modifié le
Sciences Mont Blanc
Mont Blanc

Alors que l'on pensait que le Mont Blanc culminait à une hauteur de 4.807 mètres, il s'avère que cette mesure est non seulement inexacte, mais qu'elle évolue en plus au fil des années.

Mise à jour 10 septembre 

C'est officiel, le Mont Blanc a perdu plus d'un mètre. Les experts ont rendu leur verdict jeudi, et annoncent une nouvelle altitude établie à 4.808 mètres et 73 centimètres très précisément. Lors de la dernière mesure en 2013, il culminait à 4.810 mètres et 2 centimètres.

 

Il est de ces questions que l'on ne se pose pas car on pense alors que la réponse est figée dans le temps. Et que, quel que soit le moment où l'on viendra la solliciter, elle demeurera la même. Une idée qui s'avère, depuis peu, particulièrement fausse quant à la hauteur du Mont Blanc.

Jusqu'à présent, il semblait établi que ce sommet culminait à 4.807 mètres. Et Le Point de nous rapporter que ce n'est plus le cas, et ce depuis bien longtemps. Ainsi, en 2001, soit il y a près de quinze ans, des scientifiques de Haute-Savoie et de Leica Geosystems avaient constaté que le Mont Blanc mesurait alors 4.810 mètres, c'est-à-dire trois mètres de plus que le mesure dite officielle.

Hauteur du Mont Blanc : 4.807 mètres et (de plus en ) plus

Et c'est à partir de ce constat que le sommet est désormais gravi tous les deux ans par une équipe experte, de façon à pouvoir y observer de possibles variations. Philippe Borrel, géomètre-expert participant depuis mardi à la dernière ascension en date du Mont Blanc, explique qu'"on pensait que l'on connaissait son altitude. Or, la mesure que nous avions en tête était celle de 1863, effectuée par l'armée française après l'annexion de la Savoie". Une mise à jour apparaissait par conséquent fort indiquée.

Les chiffres de 2015 bientôt connus

En 2003, le Mont Blanc mesurait 4 808,45 mètres. Quatre ans plus tard, sa hauteur était de 4 810,45 mètres. Et la dernière mesure relevée jusqu'à ce jour (en 2013) nous présente un sommet haut de 4 810,02 mètres.Il serait toutefois assez naïf de penser que gravir le Mont Blanc suffit à établir la mesure souhaitée. On apprend qu'en effet, le point culminant du sommet se veut quelque peu instable, et qu'il appelle donc à sa recherche. Une fois trouvé, une mini-canne munie d'un GPS HD est installé dessus et la mesure du sommet, d'une durée approximative de 90 minutes, peut ensuite démarrer. Les chiffres de 2015 seront donc, selon toute vraisemblance, connus dans les heures voire jours à venir.

Crédits photos : BegoBego / morgueFile

Partager cet article