Mondial de handball féminin : quelques regrets pour les Bleues

Par , publié le
Sport Mondial de handball féminin : quelques regrets pour les Bleues

Perdue 34-32 face à la Norvège, la finale du Mondial laisse présager de belles choses pour l'avenir mais le match laisse des regrets aux joueuses françaises.

Deux petits points d’écarts seulement et ce fut la défaite. Une défaite en finale des championnats du monde qui intervient deux ans après celle essuyée face à la Russie. Les joueuses françaises peuvent être malgré tout fières de leur parcours au Mondial brésilien, où elles ont notamment éliminé la Russie, le Danemark et la Suède. Une finale synonyme de deuxième place, qui laisse néanmoins quelques regrets dans les rangs tricolores.

La gardienne de l’Équipe de France par exemple, Cléopâtre Darleux ne cache pas son amertume après la défaite face aux championne d’Europe et championne Olympique en titre : « On a été absentes sur ce match, inexistantes. On s’est laissées marcher dessus dans les neuf mètres, ça allumait de tous les côtés. En un match, on a dû prendre autant de buts de loin que sur toute la compétition… Elles ont pris l’ascendant psychologique dès le début de la rencontre. C’est frustrant car on n’a pas pu jouer notre jeu. Je suis plus déçue qu’en 2009, car cette fois on voulait vraiment gagner l’or. »

Olivier Krumbholtz, le sélectionneur, lui aussi partage l’avis de sa gardienne, mais félicite le parcours de son groupe et le talent des adversaires : »On n’a pas réussi à résoudre les problèmes que nous ont posés les Norvégiennes en défense. Lunde-Borgersen est venue nous massacrer au centre sur des tirs de loin. La défense en 1-5 n’a pas mal marché en deuxième mi-temps, mais c’était trop tard. On a aussi manqué de potentiel en attaque, où ce sont plutôt les jeunes comme Audrey Bruneau et Marie-Paule Gnabouyou qui nous ont aidés. Mais il en fallait davantage. On savait qu’il ne faudrait rien gâcher. On a fait un très beau parcours dans ces conditions très difficiles. Je suis très admiratif de ce que les filles ont produit. »

La deuxième place n’est pas suffisante pour l’équipe de France féminine de handball pour se qualifier d’office pour les Jeux olympiques de Londres l’été prochain. L’équipe devra alors passer par un tournoi de qualification, pour confirmer qu’elle font bien partie des toutes meilleures équipes du monde.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Mondial de handball féminin : quelques regrets pour les Bleues sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus