"Mommy" : un format restauré sur Netflix après la colère de Dolan

Par , publié le | modifié le
Cinéma
Mommy, le nouveau film de Xavier Dolan.

Après s'être insurgé que Netflix ait altéré sans lui demander le format de son film "Mommy", Xavier Dolan a finalement eu gain de cause avec la restauration du 1:1.

Avant même d'aller se pencher sur le propos du film, Mommy interpelle en premier lieu par son format carré. Une particularité qui n'aura toutefois en rien empêché le drame de Xavier Dolan de décrocher nombre de distinctions et récompenses dont le Prix du jury à l'édition 2014 du Festival de Cannes (certes également attribué à Jean-Luc Godard pour son Adieu au langage).

Depuis sa sortie dans les salles fin 2014 au Québec et dans plusieurs pays d'Europe (et début 2015 pour les États-Unis), Mommy peut désormais être visionné sur des écrans réduits, notamment via le service de vidéo en continu Netflix. Sauf que ce dernier n'avait, en premier lieu, pas restitué à l'identique la réalisation de Xavier Dolan.

Aspect-radio modifié de "Mommy" : Xavier Dolan accuse Netflix de "porter préjudice à une scène clé du film"

Et le réalisateur canadien d'en avoir été quelque peu irrité, ce que l'on peut constater dans une missive adressée à Netflix et accessible sur Le Huffington Post Québec. Une lettre datée de lundi et s'ouvrant par ces mots : "Cher Netflix UK, Je réalise à l'instant, grâce aux tweets d'utilisateurs avertis, que vous diffusez mon film Mommy différemment, en ayant changé l'aspect-ratio. Ceci porte notamment préjudice à une scène clé du film où l'aspect ratio carré dit '1 pour 1' s'élargit temporairement vers un aspect-ratio de 1:85 - en un mot comme en cent, le format du film s'ouvre, et respire enfin. En imposant au film un aspect-ratio carré permanent à l'aide de bretelles verticales de part et d'autre de l'image, vous brisez le pouvoir émotif de cette scène et d'une autre, tout aussi importante, éconduisez le sentiment d'oppression crucial que ce ratio infuse à l'histoire, et amputez le générique de fin de plusieurs noms en le rognant."

Le drame retrouve son format 1:1

Et de rappeler un peu plus loin le rôle supposé de Netflix : "Je crois, sauf erreur, que vous demeurez jusqu'à nouvel ordre une plateforme partageant le travail de réalisateurs ne vous ayant jamais habilité à un mandat plus vaste que celui de diffuser leurs films ou produits. Vous pouvez recadrer et distordre comme bon vous semble vos propres productions, mais ne touchez pas à mon film." Il faut croire que le message s'est voulu suffisamment clair pour que la réaction de Netflix intervienne l'après-midi même où la colère de Xavier Dolan s'était faite entendre. Sur requête de Metrodome, le distributeur britannique de Mommy, Netflix UK a ainsi consenti à diffuser le film dans son format original, tout en évoquant une erreur.

Partager cet article

Pour en savoir plus