Migrants : plusieurs dizaines de morts noyés au large de la Libye

Par , publié le
International Un bateau des garde-côtes libyens, chargé de migrants interpellés en mer, arrive au port de Misrata, le 3 mai 2015
Un bateau des garde-côtes libyens, chargé de migrants interpellés en mer, arrive au port de Misrata, le 3 mai 2015

Mercredi, plusieurs dizaines de migrants sont morts noyés dans un naufrage survenu au large de la Libye. Près de 90 personnes ont néanmoins pu être secourues.

Le drame des migrants ne cesse de s'alourdir, avec un nombre de décès en mer Méditerranée particulièrement conséquent pour cette année (60 000 en se référant aux chiffres de l'ONU), un bilan gonflé il y a peu par les dizaines de personnes disparues mercredi.

Cette estimation de nouveaux morts a été effectuée par les survivants du naufrage d'une embarcation, au large de la Libye. Celle-ci était partie de Tripoli avec, à son bord, des passagers apparemment tous originaires de pays situés dans la corne de l'Afrique, notamment l’Érythrée et la Somalie.

Libye : des dizaines de migrants morts, près de 90 sauvés

L'embarcation, pour une ou des raison(s) restant à expliquer même si l'hypothèse de la surcharge semble à privilégier, a pris l'eau. Un incident ayant amené plusieurs dizaines de migrants à trouver la mort, alors que, comme nous en informe euronews, l'intervention des marines allemande et italienne a permis de secourir près de 90 personnes.

2 000 migrants secourus en 24 heures

Les dires des gardes-côtes d'Italie nous apprennent que, sur les dernières vingt-quatre heures, ceux-ci ont porté secours en mer à 2 000 migrants. On nous indique d'ailleurs qu'une partie des migrants espérant une vie meilleure en Europe sont autorisés à prendre la mer, avec les risques que cela comporte, après que le personnel des centres de détention libyens où ils atterrissent aient été suffisamment corrompus dans ce but. Selon l'Organisation internationale pour les migrations, depuis le début de l'année, plus de 150 000 migrants sont entrés en Europe par la mer. À noter que l'eurodéputé français Jean Arthuis se trouvait récemment à Catane, en Sicile, accompagné d'une délégation de parlementaires européens pour discuter de la question de l'aide aux réfugiés via les fonds européens. M. Arthuis a déclaré que les "problèmes migratoires constituaient un défi énorme pour l'Europe" et que l'on n'attendait pas "une minute de silence ou des moments d'émotion du Parlement européen". "Plutôt des solutions dans le respect des institutions, le respect des droits de l'homme, de l'humanité, et de l'accueil des demandeurs d'asile, sans se faire prendre par des phénomènes de racisme qui pourraient nous mettre collectivement en difficulté."

Crédits photos : © AFP/Archives MAHMUD TURKIA

Partager cet article

Pour en savoir plus