Migrants : nouveau naufrage d'un canot pneumatique, 84 disparus

Par , publié le
International
Des migrants sur un canot pneumatique débarquent sur l'île de Lesbos, le 20 mars 2016

Hier, un canot pneumatique qui transportait plus d'une centaine de migrants a fait naufrage au large de la Libye. 26 personnes ont pu être sauvées mais 84 sont portées disparues.

Alors que l'Europe est en tractation avec la Turquie au sujet des migrants, un nouveau drame survenu vendredi soir vient rappeler la triste réalité de ceux qui fuient leur pays en guerre. L'Organisation Internationale pour les Migrations précise les circonstances du drame.

110 migrants à bord d'une embarcation vétuste

Flavio Di Giacomo, le porte-parole de l'OIM en Italie, précise que "26 migrants [ont été] sauvés en Méditerranée après un naufrage" et que "84 personnes sont portées disparues". Selon le récit des rescapés, 110 personnes avaient embarqué à bord d'un canot pneumatique très vétuste.

La traversée a rapidement tourné au drame selon les rescapés, le canot "était en très mauvais état, il prenait l'eau et de nombreuses personnes sont tombées à l'eau et se sont noyées". Les survivants au naufrage précisent que "dix sont tombées très vite et plusieurs autres ont suivi quelques minutes plus tard".

Des recherches difficiles

L'OIM indique qu'un cargo italien s'était détourné et avait pu sauver 26 migrants du canot qui, dégonflé, commençait à couler. L'embarcation gonflable ne se trouvait qu'à 4 milles nautiques (un peu plus de 7 km) de la ville de Sabrata en Libye.

Cependant, une mer assez agitée avec des vagues de deux mètres ont rendu les recherches d'éventuels survivants difficiles, obligeant le cargo à poursuivre sa route et remettre les rescapés à des gardes-côtes italiens. Les gardes-côtes ont finalement déposé les migrants sur l'île de Lampedusa où ils ont pu témoigner du drame de leur traversée. Parmi les rescapés se trouvaient des femmes et des enfants mineurs.

La Libye est la plaque tournante de l'envoi de migrants vers l'Europe. Les conditions souvent très précaires dans lesquelles ils tentent la traversée ont provoqué de nombreux drames. Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, 1261 migrants auraient trouvé la mort en mer depuis le début de l'année.

Crédits photos : © AFP STR

Partager cet article

Pour en savoir plus