Migrants : les jeunes de Sarcelles lancent un défi Facebook humanitaire

Par , publié le
France Malik Diallo distribuant des repas. Capture d'écran de la vidéo publiée sur son compte Facebook.
Malik Diallo distribuant des repas. Capture d'écran de la vidéo publiée sur son compte Facebook.

Des jeunes, issus d’un quartier populaire de Sarcelles, ont lancé un défi Facebook pour venir en aide aux migrants qui vivent sur les trottoirs de Paris. Leur défi a pris de l’ampleur et est en passe de devenir viral.

Malik Diallo est un habitant d’un quartier populaire de Sarcelles. Chauffeur-livreur sur Paris, le jeune homme a été choqué par les conditions de vie des migrants à Paris, surtout dans le 19ème arrondissement. N’écoutant que son cœur, le jeune homme décide, à l’aide d’amis, d’organiser une distribution de repas gratuits aux migrants. Face au succès de son opération, le groupe de jeunes décide alors de lancer un challenge et demande à un autre quartier d’en faire de même. Le défi Facebook est lancé et devient viral.

Un défi Facebook qui montre combien les quartiers ont du cœur

Biaby, un jeune issu de Sarcelles, explique que lorsque son ami Malik lui a présenté son idée d’offrir des repas aux migrants vivant sur les trottoirs de Paris, le groupe d’amis a tout de suite adhéré au projet. Le groupe de jeunes s’est organisé, chacun a participé financièrement, préparé un plat traditionnel africain, des sandwichs, acheté des boissons et est allé les porter aux migrants du 19ème arrondissement de la capitale.

Le jeune homme explique que les migrants ont d’abord marqué un temps de surprise, puis comprenant qu’on leur offrait un repas gratuit ont particulièrement apprécié. Le jeune sarcellois a beaucoup apprécié la réaction des migrants : « Ils nous ont remercié, certains ont même invoqué des bénédictions, ça nous a fait chaud au cœur ».

Un défi en passe de devenir viral

Après cette opération, le groupe de sarcelloisa publié une vidéo sur Facebook et mis au défi un autre quartier d’en faire de même. Le défi a été relevé, là aussi avec brio, et un autre quartier a, lui aussi, été mis au défi d’organiser une opération de distribution de repas aux migrants qui vivent sans toit sur les trottoirs de la capitale.

Souleyane, la personne qui a été désignée par Malik Diallo, a relevé, avec ses amis, le défi lancé par le quartier voisin. Il a à son tour mis au défi un autre quartier et espère que le défi lancé par les quartiers de Sarcelles fera effet boule de neige et se propagera « aux quatre coins de France ». Le jeune, issu d’un quartier très populaire, explique sa générosité par le fait que : « nous sommes des enfants d’immigrés. On a grandi dans la précarité, on a la notion du partage qui est ancrée en nous ».

Un défi Facebook qui grandit les quartiers populaires et montrent, après le « Ice Bucket Challenge » destiné à collecter des fonds pour la maladie de Charcot, que les défis Facebook ne sont pas tous stupides. Malik Diallo explique que le défi qu’ils ont lancé n’a pas pour vocation de voir qui sera le plus généreux mais bien plus : « On ne cherche pas à savoir qui payera le plus de nourriture mais on veut voir si chaque quartier est capable de remonter ce genre de défis. Sans l’aide des associations, montrons au monde que nos quartiers ont un cœur et surtout une bonne éducation ».

Crédits photos : Capture d'écran vidéo Facebook

Partager cet article

Pour en savoir plus