Migrants : évacuation du square de la Chapelle à Paris

Par , publié le
France Un groupe de migrants quitte la ville serbe de Kanjiza à la frontière avec la Hongrie, le 2 août 2015
Un groupe de migrants quitte la ville serbe de Kanjiza à la frontière avec la Hongrie, le 2 août 2015

Ce vendredi matin, le campement de migrants du square de la Chapelle à Paris a été évacué par les autorités compétentes. Une opération s'étant déroulée, nous dit-on, "dans d'excellentes conditions".

Après plusieurs semaines de présence, le campement de migrants du square Jessaint (XIIIe arrondissement de Paris), situé non loin de la station de métro la Chapelle, a finalement été évacué.  Une opération s'étant déroulée ce vendredi matin à 6h30 et "dans d'excellentes conditions", à en croire un communiqué signé conjointement par la Ville de Paris et le ministère de l’Intérieur.

Pour mener à bien cette évacuation, ces autorités indiquent avoir bénéficié du concours de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et des apatrides) et de plusieurs associations d’aides aux migrants. On semble d'ailleurs davantage parler d''une opération de mise à l’abri humanitaire des 123 migrants qui étaient présents dans le square" que d'une évacuation à proprement parler.

Paris : une évacuation de migrants à la Chapelle et des hébergements proposés

Nos confrères du Parisien, qui se font l'écho de ce document, rapportent que "l’ensemble des migrants présents" se sont vu proposer un hébergement au sein de six centres franciliens requis dans ce but. Ces réfugiés vont également avoir droit, dans les prochaines 48 heures, à un entretien individuel avec un agent de l’Ofii (Office français de l’immigration et de l’intégration). Des rendez-vous appelant à se révéler informatifs quant à la procédure d'asile.

1.384 personnes mises à l'abri depuis le 2 juin

Le communiqué explique également la tenue de la démarche menée à l'aube : "Cette opération avait pour vocation de proposer un hébergement digne des migrants et de permettre une réappropriation de l’espace public par les riverains, selon l’usage prévu pour ce lieu." C'est la sixième du genre à avoir lieu à Paris sous la direction de l'État, et ce depuis le 2 juin dernier et le démantèlement du village de tente du métro aérien de la Chapelle. Le ministère de l'Intérieur indique que depuis ce jour, un total de 1.384 personnes ont été mises à l'abri.

Crédits photos : © AFP CSABA SEGESVARI

Partager cet article

Pour en savoir plus