Migrants : des gardes-côtes grecs accusés d'avoir coulé un canot

Par , publié le
International Des migrants récupérés au large de Lampedusa en Italie
Des migrants récupérés au large de Lampedusa en Italie

Les médias turcs accusent des gardes-côtes grecs d'avoir coulé un canot transportant plusieurs migrants, avec une vidéo tournée par des pêcheurs au large du Dodécanèse semblant appuyer cette hypothèse.

L'accusation est grave puisque attribuant à des gardes-côtes grecs le naufrage d'un canot de migrants, au large du Dodécanèse (Grèce). Une accusation émise par les médias turcs qui reprochent ainsi à ces autorités d'avoir coulé l'embarcation des migrants en plus de ne pas leur avoir porté secours, alors que ceux-ci se dirigeaient vers l'île de Kos.

L'agence DHA (Defense Health Agency) a fourni une vidéo permettant de se faire une idée de la situation. Commentée par des pêcheurs turcs, elle commence par nous montrer un canot pneumatique d'une cinquantaine de migrants à la dérive. C'est alors que s'approche un navire de la marine grecque.

Naufrage d'un canot de migrants : des pêcheurs à la rescousse

Des discussions se seraient alors engagées, et nos confrères de Francetv info d'indiquer que les gardes-côtes auraient demandé aux migrants de faire demi-tour. Après avoir essuyé un apparent refus, le navire grec s'éloigne du canot, lequel semble prendre alors l'eau. Les migrants naufragés ne devront vraisemblablement leur salut qu'aux deux pêcheurs.

Des gardes-côtes à moitié responsables ?

À noter toutefois que si les images donnent effectivement un aperçu de ce qui s'est passé dans l'archipel du Dodécanèse, elles ne s'avèrent suffisamment pas explicites pour accabler les gardes-côtes grecs. On ne voit pas, par exemple, la perche que ces derniers auraient lancé sur le canot afin de le couler. Il apparaît toutefois relativement clair que le navire n'a pas porté assistance aux migrants. On nous informe pour finir que l'incident n'a causé aucune victime et que, selon le Haut Commissariat aux réfugiés, plus ou moins 124 000 personnes en provenance de Turquie sont entrées dans les îles grecques entre janvier et juillet 2015.

Crédits photos : Vito Manzari/Wikipedia/CC

Partager cet article

Pour en savoir plus