Migrants : au moins 21 morts en mer Égée dont huit enfants

Par , publié le
International
Photo d’illustration. Migrants arrivant sur l’île grecque de Lesbos le 11 octobre 2015.

Vendredi matin, au moins 21 migrants ont trouvé la mort en mer Égée dans deux naufrages successifs. On compte huit enfants parmi les victimes.

Le drame s'est produit dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 janvier et a pris la forme de deux naufrages successifs survenus au large de Farmakonissi et de Kalolimnos, en mer Egée. Le premier de ces naufrages a eu lieu aux alentours de 3h00 heure locale.

D'après la police portuaire, dont nos confrères du site lesoir.be nous rapportent la teneur des déclarations, un bateau de migrants s'est échoué sur des rochers. Et si 48 personnes en sont ressorties pratiquement indemnes arrivées sur les côtes de Farmakonissi, les gardes-côtes repêcheront ensuite les corps sans vie d'une femme et de six enfants.

Mer Égée : deux naufrages de migrants successifs font au moins 21 morts

Le second naufrage a quant à lui été observé quelques heures plus tard au large de l’ilot Kalolimnos. Selon les dernières informations en date qui nous sont communiquées, la police portuaire a déjà repêché huit corps et le bilan pourrait s'alourdir dans les heures à venir. Plusieurs rescapés sur les 26 de ce naufrage ont en effet affirmé que leur embarcation, partie des côtes turques, transportait plusieurs dizaines de personnes. À l'heure actuelle, une opération de sauvetage de la police portuaire se poursuit afin de retrouver d'éventuels survivants voire des noyés. Ces deux naufrages ont déjà causé la mort de 21 personnes dont huit enfants.

Traversées de réfugiés vers les îles grecques : déjà 77 décès en 2016

En dépit d'un hiver qui semble être entré dans sa phase la plus froide, les migrants demeurent nombreux à partir des côtes turques pour traverser la mer Égée dans des conditions non sécurisantes pour leurs vies, dans un objectif plus lointain d'atteindre l'Europe occidentale via les îles grecques. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) estime que sur la période du 1er au 18 janvier 2016, 77 personnes ont péri dans ce type de traversées. Et si l'on compare le nombre d'arrivées constatées en janvier 2015 et celui relevé un an plus tard, il s'avère qu'elles sont 21 fois plus nombreuses avec un total observé, en ce début d'année, de 31.000 arrivées.

Crédits photos : Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus