Migraines : Les femmes plus sensibles

Par , publié le | modifié le
Santé Migraine
Migraine

Les femmes sont plus sensibles à la migraine, c’est une étude américaine qui transmet cette information. La douleur n’est pas perçue de la même façon par les deux sexes. La gent féminine ressent donc davantage le mal.

Les femmes plus sensibles à la douleur de la migraine ? Oui, c’est une étude qui tente d’expliquer ce phénomène. Cette enquête américaine a été publiée dans la revue Brain. Le professeur Nasim Maleki à l’origine de cette expérience a déclaré que « Le circuit des émotions déplaisantes liées à la douleur est plus intensément impliqué chez les femmes que chez les hommes ». L’objectif des scientifiques se dirigeait vers le traitement de la douleur par le cerveau. Pour cela, des femmes migraineuses ont été sélectionnées, leurs résultats d’imagerie à résonance magnétique ont été comparés avec précision à ceux proposés par la gent masculine et par des femmes qui ne présentent pas de migraine.

Cette étude révèle que la même douleur n’est pas traitée de la même façon par le cerveau. Nasim Maleki explique cette différence par une sensibilité plus forte chez les femmes. Les hommes résisteraient donc au mal ? Il y a également d’autres explications, les scientifiques ont étudié avec rigueur le fonctionnement des hommes. Ces derniers présentent un circuit de récompense qui s’active lorsque la douleur est présente, mais ce mécanisme est totalement inexistant chez les femmes. Sur Europe1, Damien Mascret a confié que « C’est un système qui leur procure en cas de douleur un peu de bien-être, dans la mesure où ils attendent quelque chose de positif provenant de cette douleur ».

Au vu de la différence entre les deux perceptions, les scientifiques en ont conclu que la migraine chez l’homme et chez la femme ne représente pas la même maladie, car « elle n’implique pas les mêmes circuits cérébraux selon le sexe ». Cette découverte permettrait à la recherche d’adapter les traitements en fonction des sexes. Cela est déjà mis en place puisque généralement, les médicaments sont attribués de façon « sur-mesure », mais d’autres critères pourraient aussi être pris en compte. Cette nouvelle stratégie aurait l’opportunité de soulager plus rapidement les migraineux.

Crédits photos : Alliance/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus