Microsoft lance le Nokia 105, un téléphone à 20 dollars

Par , publié le | modifié le
Mobile Le Nokia 105 de Microsoft
Le Nokia 105 de Microsoft

Visant les pays émergents, Microsoft annonce le Nokia 105, un téléphone "low-cost" qui ne coutera que 20 dollars.

Dans sa politique de ventes de téléphones aux marchés émergents, Microsoft a lancé un téléphone qui devrait s’adapter à toutes les bourses. Le Nokia 105, téléphone qui devrait arriver au courant du mois de juin, ne coutera que 20 dollars.

Nouvelle version d’un téléphone sorti en 2013, ce Nokia 105 existera en deux modèles, classique ou Dual SIM. La version précédente avait semble-t-il fait mouche, puisque Microsoft a annoncé dans son communiqué, que 80 millions de ce téléphone avaient été vendus.

Une autonomie d’un mois

Dépourvu de toutes applications qui pourraient consommer de la batterie, le Nokia 105 est présenté comme un téléphone qui ne tombera que très rarement à plat. Son autonomie en veille serait d’approximativement 35 jours, tandis que son autonomie en communication serait de 15 heures, et pourra accueillir dans son répertoire près de 2000 contacts.

Quelques jeux et une mini lampe torche

Inutile de préciser qu’avec son écran de 1,5 pouces il sera inutile de vouloir se lancer dans des applications de renom comme facebook, youtube ou encore snapchat.Quelques petits jeux sont néanmoins préinstallés dans ce téléphone qui contiendra également une mini-lampe torche, et une radio FM.

Ayant racheté l’activité mobile de Nokia pour 5,44 milliards d’euros, Microsoft souhaite s’implanter dans les marchés émergents avec la grande ambition que les acheteurs de ce modèle se tournent à terme vers une gamme Windows Phone, plutôt que vers un smartphone Android ou iOS. « Des millions de gens supplémentaires vont pouvoir accéder à l'univers du mobile » explique un porte-parole de la firme de Redmond. « En plus, nous avons besoin de faire tomber les obstacles auxquels nombre de personnes font face, comme l'incapacité de recharger son téléphone quotidiennement » conclut-il.

Crédits photos : Microsoft

Partager cet article

Pour en savoir plus