Mexique : trois prêtres assassinés en une semaine

Par , publié le
Actualité Photo d'illustration. Une église à San Cristobal de las Casas, dans l'Etat du Chiapas (Mexique).
Photo d'illustration. Une église à San Cristobal de las Casas, dans l'Etat du Chiapas (Mexique).

Un prêtre de l’Etat de Michoacan a été retrouvé mort, tué par balles comme deux autres religieux la semaine dernière. La communauté religieuse est la cible des gangs de la drogue.

Le parquet de Michoacan, un Etat situé sur la côté Pacifique du Mexique, a annoncé dimanche que le corps de José Alfredo Lopez Guille avait été découvert samedi soir non loin de la localité de Las Guayabas.

Ce prêtre est le troisième à trouver la mort en l'espace d'une semaine dans le pays.

José Alfredo Lopez Guille, lui aussi tué par balle

Sa famille avait fait part de sa disparition mercredi dernier. Le lendemain, le gouverneur de l'Etat Silvano Aureoles l'avait publiquement rapportée. Dans son communiqué, le parquet indique que l'autopsie a révélé que "la mort a été provoquée par des blessures causées par des projectiles d'arme à feu".

Le 19 septembre dernier, Alejo Nabor Jimenez et José Alfredo Suarez avaient été retrouvé dans l'Etat de Veracruz. Ces deux prêtres ont également été tués par balle. Il avaient été enlevés samedi par des inconnus dans une église de la localité de Posa Rica.

Deux autres prêtres portés disparus

Selon CBS News, ce nouveau meurtre porte le nombre d'ecclésiastiques assassinés à 31 depuis 2006. Les trafiquants de drogue leur reprochent de se montrer un peu trop en faveur de la loi. Un bilan qui pourrait encore s'alourdir puisque deux autres prêtres ont disparu.

Avant l'annonce de la découverte de samedi, le Centre catholique multimédia, dont la tâche est de chiffres les attaques contre les religieux avait annoncé que 14 prêtres, 1 séminariste et 1 sacristain avaient été assassinés au Mexique depuis décembre 2012.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article